C’est ce qui ressort de la deuxième session ordinaire du Conseil Electoral d’Election’s Cameroon (ELECAM) qui s’est tenue le 28 avril 2016 à Yaoundé.

© Eric Martial Ndjomo E. l La Voix Des Décideurs – La rencontre des membres du Conseil Electoral d’ELECAM le 28 avril 2016  sur les hauteurs du Mont-Fébé a été une occasion idoine pour évacuer les onze points inscrits à l’ordre du jour. Le point concernant le rapport d’activités de la Direction Générale d’Election’s Cameroon durant la période allant de janvier à avril 2016 aura marqué l’attention de la presse. On a appris  beaucoup de choses  sur  les inscriptions dans les listes électorales. Les listes électorales sur le plan national affichaient le 22 avril 2016 un total de 227.613 nouveaux inscrits. Ce chiffre représente 143.332 inscrits de plus que les 84.281 répertoriés au cours de la même période en 2015. A ce jour, les données nationales d’ELECAM affichent plus de 6.034.000 de potentiels électeurs.

Deux nouvelles entrées au Conseil Electoral d’ELECAM

La deuxième session ordinaire du Conseil Electoral d’Elecam intervient après que le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya ait procédé à la nomination de deux nouveaux membres au sein de cet organe. C’était exactement le jeudi 21 avril 2016 que le locataire du Palais de l’Unité a posé son acte. Haman Dairou et l’ancien gouverneur de région Enow Abrams Egbe, remplacent respectivement Abdoulaye Babalé promu en juillet 2015 au poste de Directeur Général des Elections à ELECAM et Monseigneur Dieudonné Watio. Selon nos sources, le prélat depuis plusieurs mois, aurait signifié son indisponibilité à assumer au mieux ses fonctions au sein du Conseil Electoral.

Rebelote

Après l’Opération 20 000 Jeunes (de 20 à 35 ans) à inscrire sur les listes électorales qui s’est déroulée du 08 au 28 février 2016, une nouvelle campagne est en amorce. Ladite campagne qui démarre le 03 mai 2016 vise sept groupes socioprofessionnels. L’accent sera mis sur l’inscription massive des communicateurs, des transporteurs, des agriculteurs, des éleveurs, des postiers, des personnels médico-sanitaires et des enseignants.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here