Accueil >> Politique >> Administration >> Etats-Unis : Des dirigeants africains accablés devant le congrès américain
cameroonvoice.com

Etats-Unis : Des dirigeants africains accablés devant le congrès américain

C’est le principal cliché qui se dégage des  deux présentations faites par le Dr. Cristopher Fomunyoh les 10 et 11 mai 2016 face aux sénateurs américains.

 © La Rédaction I La Voix Des Décideurs – Selon des informations en notre possession, lors de l’audience du 10 mai 2016, le Dr. Christopher Fomunyoh s’est prononcé sur la marginalisation politique, l’aide américaine dans la lutte contre le terrorisme et le soutien de Washington dans le processus de démocratisation de l’Afrique. Le militant des droits de l’homme a fait une autre apparition le 11 mai 2016. Cette fois-ci, son discours était centré sur l’appui des Etats-Unis au bénéfice du Nigéria confronté à Boko Haram et d’autres menaces.

Une vue du Congrès Americain – Source photo: negritudefm.com

Le Dr. Christopher Fomunyoh a envoyé des messages forts aux élus américains. « Les autocrates africains qui se cachent derrière la lutte contre le terrorisme pour bafouer les droits des citoyens et amoindrir les espaces de participation politique, doivent être exposés. L’administration américaine ne devrait pas se laisser entraîner dans leur piège. » Pour Monsieur Afrique du NDI, la démocratie et la bonne gouvernance doivent être des priorités dans la politique africaine du Pays de l’Oncle Sam. Docteur Fomunyoh estime que la coopération militaire entre les USA et l’Afrique doit être valorisée. Sinon la désaffection des citoyens et leur aliénation par rapport à l’Etat, pourraient aboutir à des recrutements au sein des  mouvements extrémistes.

Pour Monsieur Fomunyoh, les choses doivent vraiment changer. « L’Afrique n’a pas besoin d’une autre période comme celle de la guerre froide. Une période au cours de laquelle le continent a été ruiné par des autocrates et kleptocrates de toutes sortes. Ceux-ci s’en foutaient de la démocratie, des droits de l’homme et de la bonne gouvernance, mis en veilleuse pour des considérations  sécuritaires. Le Congrès Américain est le lieu le plus indiqué pour ce genre de plaidoyer parce qu’il sait maintenir la pression là où il faut. » On espère que le discours de Christopher Fomunyoh a trouvé des oreilles attentives.

Le Congrès Américain est la législature bicamérale du gouvernement fédéral des Etats-Unis. Ses deux chambres sont le Sénat (United States Senate) encore appelé chambre haute et la Chambre des Représentants (United States House of Représentatives). Le Sénat est composé de 100 sénateurs dont deux par Etat. La Chambre des Représentants est animée par 435 individus. Les 535 membres du Congrès Américains sont élus au suffrage universel direct. Les élections ont lieu tous les deux ans. Généralement le mardi suivant le premier lundi du mois de novembre. Les membres du Congrès siègent au Capitole à Washington.

Le Congrès des Etats-Unis est le descendant du Congrès Continental qui a institué les bases du pays au cours de l’automne 1774. Le Congrès Américain est chargé d’élaborer, de discuter et de voter les lois. Il exerce également un pouvoir sur le budget fédéral des Etats-Unis, le commerce et la défense du pays. Le Congrès peut soumettre des amendements à la Constitution. Cette institution peut lancer une procédure d’impeachment pour mettre en accusation le patron de la Maison Blanche, un haut fonctionnaire ou un juge.

A Propos De Ismael Tchonang

Notifications

Portrait de Dilma Rousseff et Park Geun-Hye, deux femmes chefs d’Etat destituées pour corruption

Citées dans des affaires de corruption , Dilma Rousseff et Park Geun-Hye , ces leaders …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »