Accueil >> Politique >> Election >> Tchad : Idriss Déby Itno appelle au respect des résultats des urnes

Tchad : Idriss Déby Itno appelle au respect des résultats des urnes

Au sortir du bureau de vote ce 10 avril 2016 à N’djamena, le Président tchadien  a invite la classe politique du Tchad «  d’accepter, de la manière la plus sincère et honnête, les résultats des  urnes ; le choix du peuple ».

© Marcien Essimi ʃ La Voix Des Décideurs – Le Chef de l’Etat Tchadien, Idriss Deby Itno  et son épouse Hinda Deby Itno ont voté ce dimanche 10 avril 2016  à 8h précises au bureau de vote numéro 1 sis dans la commune du 2ème arrondissement de la capitale tchadienne.

Après l’accomplissement de ce devoir civique et ce droit de vote,  S.E. Idriss Deby Itno s’est confié à l’homme de medias.

« Je souhaite de tout cœur que les Tchadiens sortent nombreux  pour faire leur choix sans pression et que tout doit se passer dans la transparence la plus totale. Le Tchad doit sortir grandit de ces élections avec son unité renforcée puisque tout au long de ce processus, nous avons maintenu le dialogue, même s’il y a eu quelques dérapages au niveau de la campagne et cela, il faut le comprendre. Il faut que les Tchadiens votent dans le calme, dans la sérénité, et faire leur choix qu’ils estiment être, meilleur pour le pays. » A d’abord indiqué le plus haut dignitaire du pays.

En saluant la présence de tous les observateurs de la diaspora, de la CEN-SAD, de l’OIF, d’autres pays amis africains et d’autres organisations africaines,  et des différents médias, Idriss Deby Itno a répondu à « certaines personnes malintentionnées » ayant déclaré que « le Tchad va se plonger à nouveau dans le désordre avec les élections ».

« Nous avons connu certes notre temps de désordre mais sachez qu’il n’y aura plus de désordre au Tchad. Et aucun Tchadien n’est prêt à entreprendre une démarche quelque conque qui puisse ramener le Tchad en arrière. Nous avons fait un bon pas, un grand saut en avant et nous continuerons à faire ce grand saut. Dans une grande partie du continent, c’est la tenue des élections libres »,a-t-il déclaré.

Fidèle aux idéaux de paix, il a ajouté : « Je souhaite que ces élections ne soient pas source de crises, source de divisions ou source de déchirements quelconque. Il faut que les africains prennent conscience de leur responsabilité vis-à-vis du continent et vis-à-vis des peuples et qu’ils mettent l’intérêt des populations avant leurs intérêts. »

« A la classe politique, d’accepter, de la manière la plus sincère et honnête, les résultats des  urnes ; le choix du peuple. La vie continue mais ne s’arrête pas seulement à une élection. Ce qui est important pour nous. » A-t-il conclu.

A Propos De Ismael Tchonang

Notifications

Portrait de Dilma Rousseff et Park Geun-Hye, deux femmes chefs d’Etat destituées pour corruption

Citées dans des affaires de corruption , Dilma Rousseff et Park Geun-Hye , ces leaders …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »