Accueil >> Politique >> Diplomatie >> Kenya : L’artiste Ben Decca “humilié” à Nairobi faute de passeport biométrique
lebledparle.com

Kenya : L’artiste Ben Decca “humilié” à Nairobi faute de passeport biométrique

Invité par la Cameroon Diaspora Kenya (CDK) à prester pour le compte de la 44 eme édition de la Fête Nationale du Cameroun, le makossa man a été retenu pendant des heures à l’Aéroport International Njomo Kenyatta.

©Lucien Embom I La Voix Des Décideurs – A en croire nos sources, les tracasseries dont a été victime Ben Decca sont d’ordre policier. C’est à l’Aéroport International de Nairobi que l’auteur du titre à succès « Amour à sens unique » s’est frotté aux épines. Munis de tous ses papiers et sa lettre d’invitation, la star camerounaise s’est retrouvée à l’Aéroport International Njomo Kenyatta dans l’étau de la police kényane. Le musicien de talent a été retenu trois heures durant. Ses déboires sont dus au passeport camerounais qui n’est pas biométrique.

Presque tous les passagers camerounais qui atterrissent à Nairobi sont confrontés aux mêmes tracasseries. Les policiers kenyans estiment qu’on ne peut pas parfaitement identifier un individu sans passeport biométrique. Les passeports en vigueur actuellement au Cameroun sont faciles à imiter ou falsifier. Il est temps que les autorités camerounaises s’arriment à la norme internationale. L’incident de l’Aéroport International Njomo Kenyatta a été relayé par la presse kenyane. Dans les colonnes de l’hebdomadaire kenyan « The Sun  Express », Ben Decca a plaidé pour l’instauration des rapports diplomatiques directs entre le Cameroun et le Kenya en ces termes : « I think that should not be happening in this mordern world. I will have to talk to our foreign ministers so that these two countries can find ways of solving these issues. »

Le message de la valeur sûre de la musique africaine vaut la peine d’être pris en considération par les autorités des deux pays. C’est les relations entre les peuples qui déterminent le fonctionnement de la planète. Les pays qui n’ont pas de rapports diplomatiques se regardent le plus souvent en chien de faïence. Ce n’est que par le truchement de la diplomatie qu’on peut parvenir à construire la paix et l’unité dans le monde. Nous espérons que la distance entre Nairobi et Yaoundé sera effacée dans le cadre de la coopération sud-sud.

A Propos De Ismael Tchonang

Notifications

Cérémonie de triomphe de la promotion « Paix et Emergence» de l’Ecole Militaire Interarmées en images

Cérémonie de triomphe de la promotion « Paix et Emergence » de l’Ecole Militaire Interarmées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »