Accueil >> Politique >> Diplomatie >> Cameroun : Ces dossiers de la diaspora qui attendent Paul Biya au Qatar
lvdd.biz

Cameroun : Ces dossiers de la diaspora qui attendent Paul Biya au Qatar

Naoussi Kemgang, Secrétaire Général de la Diaspora Camerounaise du Qatar , évoque les difficultés et les attentes des Camerounais.

Le chef de l’Etat, Paul Biya est annoncé en visite officielle au Qatar. Comment votre communauté a-t-elle accueilli cette nouvelle  qui n’a pas encore été  confirmée officielle ?

Nous avons poussé un ouf de soulagement après l’annonce de la venue du chef de l’Etat camerounais au Qatar. La communauté camerounaise installée ici a toujours émis le vœu de voir son président.

Comment la communauté camerounaise s’organise-t-elle pour l’accueillir ?

Il faut savoir que comme la plupart des communautés camerounaises installées à l’étranger, celle du Qatar est réunie autour d’une structure organisationnelle que nous appelons Diaspora Camerounaise du Qatar. C’est une sorte de plateforme qui tient régulièrement des meetings pour essayer un temps soit peu de gérer notre quotidien. Nous avons instauré une organisation spéciale qui aura comme principal objectif la visite du chef de l’Etat au Qatar. Il faut mobiliser le grand nombre de personnes possible au tour de cet événement. Des free bus vont transporter les uns et les autres. Nous avons constitué des groupes de danses pour garantir des animations culturelles diverses. Une équipe du protocole et de sécurité est prévue. Bref des sections et groupes se sont créés pour donner une bonne impression au président du Cameroun.

Naoussi Kemgang, Secrétaire Général de la Diaspora Camerounaise du Qatar

Quelles sont les difficultés que rencontrent les Camerounais vivant au Qatar ?

Les difficultés rencontrées par les Camerounais au Qatar sont de plusieurs ordres. La plupart des Camerounais sont arrivés ici avec des ambitions précises. Il y en a qui sont à recherche d’un emploi, qui  jouent au football, qui font des affaires etc. Nous avons beaucoup de défis à relever. Il faut acquérir une résidence provisoire, lutter contre la ségrégation raciale, franchir la barrière linguistique etc.

Pouvons-nous avoir une idée des doléances à présenter au président de la République pour l’amélioration du quotidien des Camerounais établis au Qatar?

Pour améliorer le quotidien des Camerounais vivant au Qatar, l’Etat du Cameroun peut ouvrir une représentation diplomatique. Tout commence par là. Cette voie est incontournable.

Comment s’organise la communauté camerounaise pour l’établissement des pièces administratives?

Comme il n’existe pas encore d’Ambassade du Cameroun ici au Qatar, nous collectons les documents des uns et des autres. Dès que nous recueillons un bon nombre, il est plus aisé de les acheminer et à moindre coût vers l’Arabie Saoudite.

Quel commentaire faites-vous de la guerre que le Cameroun mène contre Boko Haram ?

Nous sommes dans un pays arabe. Nous essayons un temps soit peu de se faire  une idée assez précise de la manière dont les arabes en général et musulmans en particulier fonctionnent. La secte Boko Haram ne peut pas être combattue rien uniquement par les armes. Nous sommes face à une guerre asymétrique. Nous avons bien peur qu’Il faudrait exterminer toute une race ou toute une religion pour que cette guerre s’estompe. On ne détruit pas un arbre en coupant uniquement ses branches. Il faut donner exactes en répondant à certaines questions existentielles. Que veut Boko Haram? Quels sont ses mécanismes de financements ?

Qu’est ce que aimeriez-vous voir changer ?

Nous voulons que les relations diplomatiques entre le Cameroun et Qatar se renforcent davantage. Pour l’instant, l’amitié entre les deux pays est timide.

 

Notifications

Genève: La nouvelle représentante permanente du Botswana présente ses lettres de créance

Avant cette nomination, Mme Molokomme était, de 2005 à 2016, Procureur général du Botswana, après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »