Accueil >> Politique >> Législation >> Ukraine : Reporters Sans Frontières écrit au Président Petro Porochenko
francais.rt.com

Ukraine : Reporters Sans Frontières écrit au Président Petro Porochenko

L’organisation RSF s’insurge contre la divulgation répétée des données personnelles de milliers de journalistes par le site Myrotvorets.

Monsieur le Président,

Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de l’information, souhaite attirer votre attention sur la divulgation répétée des données personnelles de milliers de journalistes par le site Myrotvorets. Cette infraction nous semble d’autant plus grave que ces professionnels des médias sont accusés de “collaborer avec les combattants d’une organisation terroriste” du seul fait qu’ils ont été accrédités auprès des “autorités” séparatistes de Donetsk. Cet amalgame infondé met en danger les professionnels des médias et compromet leur capacité à travailler dans les régions sensibles de Donetsk et de Louhansk.

Comme de nombreux observateurs l’ont déjà exprimé, la publication de cette liste constitue sans doute une violation du droit ukrainien sur la protection des données personnelles. Nous tenons à souligner qu’elle constitue en outre une atteinte à la liberté de la presse, consacrée par la Constitution ukrainienne, l’article 10 de la Convention européenne des Droits de l’Homme et l’article 19 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

S’accréditer auprès des autorités séparatistes est une simple mesure de protection pour ces journalistes. En aucun cas cela ne constitue une marque de soutien, encore moins de complicité, avec la DNR. Nombre des professionnels des médias identifiés par Myrotvorets ont pourtant déjà reçu des menaces de la part de “patriotes”, les assimilant aux combattants séparatistes. Plus inquiétant encore, un certain nombre de responsables politiques a soutenu l’initiative de Myrotvorets, ce qui n’a pu que renforcer le sentiment d’impunité du site et l’encourager à publier une liste “plus complète”, le 20 mai 2016. Le lendemain, le Service de sécurité de l’Ukraine (SBU) annonçait “vérifier” ces listes et y recherchait de potentiels espions déguisés en journalistes.

Monsieur le Président,

Vous êtes le garant de la Constitution et de l’Etat de droit en Ukraine. Vous êtes également à la tête d’un gouvernement tenu de suivre la ligne politique que vous lui insufflez. C’est pourquoi nous estimons qu’au-delà des poursuites en justice intentées contre le site, une prise de parole de votre part est indispensable pour enrayer cette campagne d’intimidation et la priver de tout caractère officiel. Nous vous prions instamment d’instruire le ministère de l’Intérieur et le SBU pour qu’ils mettent fin à toute ambiguïté à ce sujet.

Nous sommes pleinement conscients des difficultés immenses auxquelles l’Ukraine doit faire face à l’heure actuelle. Nous ne doutons pas que la tâche qui vous incombe est délicate, mais votre responsabilité envers les journalistes et la liberté de la presse est ici engagée. En vous remerciant par avance pour l’attention que vous porterez à cette requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

  1. Christophe Deloire

Secrétaire Général                                                                         Paris le 25 mai 2016

 

Source Photo : francais.rt.com

A Propos De Ismael Tchonang

Notifications

Le président camerounais Paul BIYA en Visite d’Etat en Italie

A l’invitation de S.E. Sergio MATTARELLA, Président de la République Italienne, Son Excellence Paul BIYA, Président …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »