Accueil >> Politique >> Paix-Sécurité-Conflits >> Cameroun : La Force Multinationale Mixte victime d’une attaque de Boko Haram à Homeka

Cameroun : La Force Multinationale Mixte victime d’une attaque de Boko Haram à Homeka

Le ministre Issa Tchiroma Bakary s’est exprimé à ce sujet le 04 juillet 2016 au cours d’une sortie médiatique à Yaoundé.

©Lucien Embom I La Voix Des Décideurs – La communication du porte-parole du gouvernement camerounais a tourné d’abord autour de l’attaque kamikaze du 29 juin 2016 à Djakana. Un jeune homme âgé d’environ 25 ans a actionné sa charge explosive dans un vidéo club de la localité. Les jeunes présents sur les lieux n’ont pas eu le temps d’empêcher le geste funeste du terroriste. Au cours de cet assaut, 11 civils et le kamikaze ont trouvé la mort. Les blessés au nombre de trois, ont été transportés à l’Hôpital de District de Mora et à l’Hôpital Régional de Maroua.

Bilan hautement positif au front

Le ministre Issa Tchiroma Bakary s’est ensuite appesanti sur le raid de Homeka. Une cinquante de terroristes de Boko Haram se sont attaqués le 29 juin 2016 à la Force Multinationale Mixte. Homeka est une bourgade située entre Bonderi et Limani. Un soldat camerounais a été blessé à l’épaule et conduit à l’Hôpital Régional de Maroua. Ses jours ne sont pas en danger a-t-on appris. De source sécuritaire, on apprend que les assaillants ont essuyé de lourdes pertes. Les Forces Spéciales de Défense du Cameroun et le Secteur N°1 de la Force Multinationale Mixte évoluent en synergie.

Des opérations de ratissage sont menées depuis février 2016 de part et d’autre de la frontière Cameroun-Nigéria. Les offensives visent essentiellement la destruction systématique du réseau des terroristes de Boko Haram établis en terre nigériane et le démantèlement de leur base arrière en territoire camerounais. A en croire Issa Tchiroma, les opérations anti-terroristes affichent un bilan hautement positif. Une dizaine d’unités de fabrication d’engins explosifs détruits. Des centaines de terroristes neutralisés. Des armes de tous calibres saisies. Des centaines d’otages libérés.

Tordre définitivement le cou à Boko Haram

D’après le ministre de la Communication, il faut rester vigilant. Et l’homme d’affirmer : « L’attentat kamikaze de Djakana et l’attaque contre le poste de Homeka viennent rappeler que si l’ennemi est aujourd’hui agonisant, il conserve cependant une certaine capacité de nuisance. Les Forces de Défense Camerounaises disposent de grandes capacités d’adaptation et de lecture leur permettant de tirer tous les enseignements sur cette l’évolution de la situation. Une grande manœuvre militaire est en cours pour tordre définitivement le cou à Boko Haram.

C’est l’œuvre du Secteur N°1 de la Force Multinationale Mixte sous le commandement du Général de Brigade camerounais Bouba Dobekreo avec le soutien de 2 500 militaires camerounais. Depuis près de deux semaines, le Secteur N°1 de la Force Multinationale Mixte a investi la région de Makari. L’objectif visé c’est la reconquête des territoires nigérians naguère occupés par Boko Haram. Plusieurs villages ont été libérés. Les forces nigérianes progressent depuis l’intérieur de leur territoire vers l’hémisphère ouest en direction des frontières avec le Niger, le Tchad et le Cameroun.

Notifications

Genève : Le nouveau Représentant permanent du Swaziland présente ses lettres de créance

Avant cette nomination, M. Mnisi était, de 2010 à 2015, Ambassadeur et Représentant permanent du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »