Accueil >> Politique >> Paix-Sécurité-Conflits >> Gabon : Les sept recommandations du NDI à la classe politique pour éviter la crise électorale

Gabon : Les sept recommandations du NDI à la classe politique pour éviter la crise électorale

Elles ont été rendues publiques par  les quatre observateurs du NDI ,  cette Ong américaine en mission pré-électorale dont l’objectif était l’évaluation des préparatifs de la présidentielle d’août prochain et l’identification des possibilités d’un appui éventuel à l’organisation d’une élection transparente et crédible.

© Marcien Essimi ʃ La Voix Des Décideurs – Le National Democratic Institute appelle à la mise en place d’un cadre ad hoc visant le renforcement de la « confiance des citoyens à l’élection et à ses résultats». Ce vibrant appel a été lancé le vendredi  03 juin 2016  à la capitale politique gabonaise, Libreville. C’était lors de la conférence de presse qui a bouclé la mission internationale de cette Ong américaine.

Face à la presse gabonaise et étrangère, l’Honorable  Joe Clark, ancien Premier Ministre du Canada ; l’Ambassadrice Maria Leissner, Secrétaire Générale de la Communauté des Démocraties ;  le Dr. Christopher Fomunyoh, Directeur Régional Afrique au NDI ; et le Dr. Sophia Moestrup, Directrice Adjointe, Afrique Centrale et de l’Ouest au NDI, membres de cettemission pré-électorale invités par le gouvernement gabonais, ont dévoilé les éléments de leur rapport.

A côté  de leurs  fortes inquiétudes  qui n’ont pas été dissimulées « quant à la possibilité de tension ou de violence pendant la période électorale», l’avant-rapport de leur mission au Gabon relève l’«effervescence dans le débat politique» au Gabon.

L’Ong américaine estime que  c’est « l’histoire des élections présidentielles compétitives au Gabon et par un climat sociopolitique qui se polarise » qui sont source des craintes qui animent actuellement certains acteurs de l’opposition et la société civile.

Saluant la volonté des uns et des autres de mener le dialogue qui reste  la voie sûre   pour dompter les tensions, le Directeur Régional Afrique au NDI Christopher Fomunyoh, sous le contrôle des autres membres de la mission, a indiqué que ces appréhensions devraient plutôt inviter les pouvoir publics et les auteurs acteurs politiques à opter pour un climat apaisé, garantie d’une élection transparence.

Dans  cet avant-rapport, les observateurs du NDI n’ont pas hésité d’apprécier les Conseil national de la démocratie (CND) et le médiateur de la République.  Ils  soulignent que  ces « institutions sont innovatrices et des vrais atouts pour la consolidation de la démocratie au Gabon».

Les responsables de cette mission internationale du NDI ont,  plus précisément, proposé à la classe politique gabonaisesept principales recommandations  qui constituent une  une thérapie pour éviter une crise qui guette le pays. Elles portent sur la nature normale d’une élection qui, étant une formalité administrative ponctuelle, est un pilier de la démocratie et la libre expression du peuple ;  l’audit et la fiabilité du fichier électoral ;  la collecte et la transmission des résultats des élections plus rapide et transparente; la garantie d’accès équitable aux médias publics pendant la campagne et la prise de dispositions spéciales pour tenir compte des réalités (selon laquelle le pays vit déjà la campagne) ; le code de bonne conduite et d’éthique morale du CND signé solennellement par tous les acteurs politiques y compris les candidats et les chefs de partis politiques puis sa vulgarisation ; la participation active de la société civile, la formation et le déploiement des observateurs nationaux afin de suivre toute les étapes du processus électoral avant, pendant et après l’élection ; et la matérialisation par des actions concrètes du dialogue qu’appelle l’ensemble de la classe politique dans un proche avenir afin d’assainir le climat politique.

Vivement que lesdites recommandations soient mise en œuvre afin d’éviter toute  crise semblable à la « tragédie post-électorale ivoirienne » de 2010-2011.

Notifications

A cœur ouvert avec Kag Sanousi, l’expert en Intelligence Négociationnelle qui fait une analyse choc de la gestion des conflits en Afrique

Dans une interview exclusive accordée au media panafricain La Voix Des Décideurs,  Kag Sanousi, expert …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »