[facebook] [Google] [pinterest] [tweet] Je fais un don Je dénonce

Le Conseil de sécurité de l’Onu a rejeté samedi le projet de résolution sur la Syrie présenté par la Russie, qui assure la présidence du Conseil de sécurité en octobre.
« Le projet n’a pas été adopté, parce qu’il n’a pas recueilli le nombre requis des voix », a déclaré le représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu Vitali Tchourkine.
Quatre des 15 pays membres du Conseil de sécurité — la Russie, le Venezuela, l’Égypte et la Chine — ont appuyé ce texte proposant de soutenir l’initiative de l’envoyé spécial de l’Onu pour la Syrie Staffan de Mistura concernant le retrait des terroristes d’Alep.
Neuf pays ont rejeté le texte, dont la France, les États-Unis et le Royaume-Uni, qui avaient voté peu avant en faveur d’un texte concurrent présenté par la France. L’Angola et l’Uruguay se sont abstenus.
Ce vote a suivi celui sur un projet de résolution proposé par Paris et bloqué par Moscou.
Le projet de résolution russe soutient l’initiative de l’envoyé spécial de l’Onu pour la Syrie Staffan de Mistura concernant le retrait des terroristes d’Alep et réclame l’instauration immédiate d’une cessation des hostilités, notamment dans cette ville. Il appelle également à appliquer les accords russo-américains sur la Syrie intervenus le 9 septembre.
Le texte russe souligne également la nécessité de faire au plus vite le distinguo entre les forces de l’opposition modérée et les terroristes du groupe Front al-Nosra.

L’envoyé spécial de l’Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura, a appelé jeudi les 900 combattants de l’organisation djihadiste Front Fateh el-Cham (ex Front al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda) à quitter l’est d’Alep. « Si vous décidez de partir en toute dignité et avec vos armes (…) je suis personnellement prêt à vous accompagner », a affirmé M. de Mistura.

En savoir plus: sputnik

POUR  NE  JAMAIS RATER LES ACTUALITÉS

en temps réel  de La Voix Des Décideurs abonnez-vous gratuitement

AU FLUX RSS  ou A LA NEWSLETTER

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here