La Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (SID) et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) du Gabo ont procédé à la Signature d’un Protocole d’Accord  pour le Lancement d’un fonds de capital investissement en faveur des PME/PMI au Gabon et en Afrique Centrale.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

La SID soutiendra la CDC dans le lancement d’un fonds d’investissement qui aura un impact positif au Gabon et en Afrique Centrale

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 19 octobre 2016/APO/ —  Le Président Directeur Général de la Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (SID) (ICD-PS.org), membre du groupe Banque Islamique de Développement, Monsieur Khaled Al-ABOODI et l’Administrateur Directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), Monsieur Alain Ditona Moussavou ont procédé 06/09/2016G, à la signature d’un Protocole d’Accord, pour le lancement d’un fonds d’investissement soutenant le financement des PME/PMI au Gabon et en Afrique Centrale.

A travers ce fond, la CDC et la SID travailleront ensemble dans le but de faciliter le dispositif de soutien au financement des PME/PMI

Les deux institutions sont déterminées à apporter une solution à la problématique du financement en capital des entreprises en développement, chaînon manquant dans la dynamique de développement d’un tissu économique doté de PME/PMI performantes. La SID soutiendra la CDC dans le lancement d’un fonds d’investissement qui aura un impact positif au Gabon et en Afrique Centrale.

A cette occasion, M. Khaled Al Aboodi, a déclaré que l’accord permettra de renforcer la relation de la SID avec le Gabon et l’Afrique Centrale, tout en marquant le rôle que pourra apporter la finance islamique dans le développement des PME/PMI en Afrique. A travers ce fond, la CDC et la SID travailleront ensemble dans le but de faciliter le dispositif de soutien au financement des PME/PMI. M. Khaled Al Aboodi a également souligné que cette démarche est l’illustration du lien privilégié qui unit les deux institutions, et illustre au mieux le rôle développemental de la SID.

[ads2]

Monsieur Alain Ditona Moussavou a ajouté que la création d’un fonds d’investissement dédié au financement en capital des PME/PMI locales innovantes constituait le chainon manquant d’un univers financier local dominé par des banques commerciales peu enclines à prêter aux PME. Evoquant souvent la sous-capitalisation des PME/PMI et les risques, les banques commerciales prêtent en effet très peu. Ainsi, grâce à cet outil issu de la collaboration entre la SID et la CDC, cette dernière va pleinement jouer son rôle de soutien aux entreprises locales mais surtout offrir au Gabon un formidable accélérateur de croissance et de développement en terme de densification du tissu économique. Il a enfin souligné que cette réalisation ne constitue que le premier jalon d’une relation, qu’il espère encore plus étroite dans les années à venir entre les deux institutions.

A propos de la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) :
La SID (ICD-PS.org) est l’entité du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID) chargée du secteur privé. Elle a pour mandat de jouer un rôle complémentaire aux activités de la BID et des institutions nationales de financement dans les pays membres, en offrant des financements au secteur privé conformément aux principes de la finance islamique. La SID offre également des services de conseil aux gouvernements et aux institutions du secteur privé, afin d’encourager la création, l’expansion et la modernisation des entreprises, le développement des marchés de capitaux, l’adoption de meilleures pratiques de gestion et la valorisation du rôle de l’économie du marché. En 2014, l’agence de notation Fitch a attribué à la SID ‘AA / F1 +’ avec une perspective stable. En 2015, Moody et Standard & Poor’s attribuent « Aa » à la SID aussi avec une perspective stable.

A propos de la Caisse des Dépôts et Consignations du Gabon (CDC) :
La Caisse des Dépôts et Consignations du Gabon est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial qui a démarré ses activités en 2012, poursuit la mise en œuvre de ses missions en tant qu’institution financière publique, parmi lesquelles celle de devenir un investisseur de long terme et un catalyseur de développement. Elle se positionne comme un investisseur soutenant le développement des entreprises et de l’initiative privée, soutient l’entreprise gabonaise non pas seulement en aval, en lui proposant des financements, mais également en amont, en contribuant à impulser la création d’entreprise, à travers cette initiative qui vise le développement.

 

Distribué par APO

[ads1]

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here