Accueil >> Dernière Infos >> Prix Anzisha 2016 : Un entrepreneur agricole malgache remporte 25 000 dollars
Heritiaina Randriamananatahina

Prix Anzisha 2016 : Un entrepreneur agricole malgache remporte 25 000 dollars

  Je fais un don au journal

Les 12 finalistes du prix Anzisha ont été soigneusement « cueillis » parmi un groupe de candidats composé de 550 entrepreneurs issus de 32 pays africains.

L’African Leadership Academy (www.AfricanLeadershipAcademy.org) et la Fondation MasterCard sont heureux de présenter Heritiaina Randriamananatahina, entrepreneur de 22 ans issu du secteur agricole de Madagascar et gagnant du grand prix de 25 000 $ de la sixième édition annuelle du concours africain portant sur l’entrepreneuriat des jeunes. Heritiaina est le fondateur de Fiombonana, une entreprise agro-alimentaire qui fabrique des produits laitiers et des confiseries en utilisant exclusivement des matières premières malgaches, qui emploie divers agriculteurs et qui offre des possibilités d’emploi locales. Heritiaina a été choisi parmi un groupe d’entrepreneurs issus de toute l’Afrique. Pour la toute première fois, le concours Anzisha (www.AnzishaPrize.org) a le plaisir d’attribuer l’un des meilleurs prix à un finaliste de Madagascar, créant ainsi un réseau véritablement panafricain de chefs d’entreprise, représentant les meilleurs jeunes entrepreneurs d’Afrique.

Cette année, le concours Anzisha célèbre la représentation accrue de gagnants issus de pays francophones. L’autre finaliste est l’entrepreneuse environnementale sénégalaise de 21 ans Yaye Souadou Fall (qui recevra 15 000 $), tandis que l’entrepreneur agricole de 19 ans N’guessan Koffi Jacques Olivier de Côte d’Ivoire remporte le troisième prix (et recevra 12 500 $).

La présence de deux entrepreneurs du secteur agricole dans le trio de tête montre bien l’importance du rôle que joue l’agriculture dans les économies africaines. L’agriculture était le secteur le plus représenté par les candidats au concours cette année. Le prix du secteur de l’Agriculture a été décerné à N’guessan Koffi Jacques Olivier, qui a démontré le potentiel de l’agriculture dans la création d’emplois pour les jeunes.

En tant que grand gagnant, Heritiaina a impressionné le jury panafricain par la capacité de son entreprise à satisfaire un besoin réel au sein de sa communauté, par son modèle d’affaires efficace, son potentiel de création d’emplois, son évolutivité et ses capacités de dirigeant. Fiombonana a bénéficié jusqu’à présent d’un succès important, en raison notamment de sa croissance non négligeable due à une production hebdomadaire de 800 kg de fromage, de son potentiel d’expansion rapide et à faible coût et de ses innovations telles que la rétro-ingénierie pour la transformation des aliments. « Je suis très heureux de remporter le prix Anzisha 2016, même si j’ai dû abandonner l’école lorsque j’étais en sixième. Le travail sans relâche que j’ai consacré à mon entreprise porte ses fruits. J’apprécie la formation que j’ai déjà reçue jusqu’à présent. Cette récompense va me permettre d’investir dans ma propre éducation et de continuer à développer mon entreprise », a déclaré Heritiaina.

 

La sénégalaise Yaye Souadou, autre finaliste du concours et fondatrice d’E-cover, est également la première entrepreneuse sénégalaise dans l’histoire du concours Anzisha à être sélectionnée parmi les trois premiers prix. Son projet repose sur un besoin fondamental. Le principe est de recycler les nombreux pneus mis au rebut et disponibles dans sa ville natale, à Dakar, en carreaux polyvalents destinés au pavage des terrains de jeux, trottoirs, chaussées et autres surfaces. Yaye estime que les jeunes sont la clé du changement pour résoudre les problèmes auxquels est confrontée l’Afrique et sont en mesure de favoriser les possibilités de croissance économique. Sa victoire lui permettra de renforcer les capacités de production dont son entreprise a désespérément besoin pour répondre à la demande des clients.

Le concours Anzisha est un prix véritablement inclusif et panafricain

L’Ivoirien N’guessan Koffi Jacques Olivier est le troisième gagnant. Il est le remarquable fondateur de Yaletite Entrepreneurship Group CI. Yaletite Entrepreneurship Group CI est un groupe agricole dont l’objectif est de produire et de vendre du chocolat et des produits issus de l’agriculture vivrière afin de générer des profits et de favoriser l’emploi des jeunes dans le secteur agricole. Il se distingue par la manière dont Koffi exploite sa ferme, par le biais de méthodes modernes permettant d’assurer un rendement maximal pendant le traitement. Koffi a réussi à développer ce projet novateur et à créer 35 emplois. Koffi génère des moyens de subsistance améliorés pour plus de 100 ménages grâce à l’accès à des pratiques agricoles novatrices.

Le prix Anzisha du secteur agricole a également été décerné à N’guessan Koffi Jacques Olivier. Le prix Anzisha pour l’agriculture est décerné avec le parrainage de la Fondation Louis Dreyfus (www.LouisDreyfusFoundation.org), qui soutient les projets dans les domaines de l’agriculture durable, de la sécurité alimentaire et de l’autosuffisance, notamment par le biais de l’éducation et du soutien direct aux agriculteurs. Le prix de la Fondation Louis Dreyfus de l’entrepreneuriat dans le secteur agricole a été octroyé pour la deuxième année et vise à mettre en lumière les jeunes entrepreneurs africains ayant un impact durable sur le secteur de l’agriculture.

« En rejoignant les rangs du concours Anzisha, ce groupe impressionnant de jeunes femmes et hommes ravive l’étincelle entrepreneuriale auprès des jeunes de toute l’Afrique », a déclaré Koffi Assouan, gestionnaire du programme.

La Fondation MasterCard continue de soutenir les entrepreneurs et le programme de soutien du concours Anzisha auquel ils auront désormais accès. « En rejoignant les rangs du concours Anzisha, ce groupe impressionnant de jeunes femmes et hommes ravive l’étincelle entrepreneuriale auprès des jeunes de toute l’Afrique », a déclaré Koffi Assouan, gestionnaire du programme consacré aux moyens de subsistance des jeunes de la Fondation MasterCard. « Cette vague, l’effet #AnzishaEffect, a le pouvoir de transformer le continent à mesure que ces jeunes entrepreneurs s’élèvent pour devenir la prochaine génération de mobilisateurs engagés. »

« Le concours Anzisha est un prix véritablement inclusif et panafricain. Le programme est organisé dans un environnement d’apprentissage multilingue permettant aux entrepreneurs d’apprendre dans la langue de leur choix (arabe, français, portugais et même malgache cette année). Les entrepreneurs représentent véritablement la crème de la récolte de l’ensemble du continent », a indiqué Grace Kalisha, gestionnaire de programme pour le concours Anzisha.

Le concours Anzisha est un partenariat entre l’African Leadership Academy et la Fondation MasterCard. Les 12 finalistes du prix Anzisha ont été soigneusement « cueillis » parmi un groupe de candidats composé de 550 entrepreneurs issus de 32 pays africains. Aujourd’hui dans sa sixième édition, le concours Anzisha a célébré ces jeunes personnes exceptionnelles lors d’une cérémonie exclusive, sur invitation uniquement, le mardi 25 octobre 2016 à Johannesburg. Les 12 finalistes ont présenté leur entreprise à un panel de juges, après avoir passé dix jours dans une pépinière d’entreprises afin de renforcer leurs bases professionnelles. Ils rejoignent un groupe solide de 67 gagnants Anzisha et bénéficieront d’un soutien opérationnel continu, d’une mise en relation avec des experts et de l’accès à des opportunités de réseautage, afin de permettre la croissance durable de leur entreprise.

La réception des candidatures pour le prochain cycle du concours Anzisha débutera le 15 février 2017. Les propositions de jeunes entrepreneurs prometteurs sont les bienvenues tout au long de l’année.

Pour de plus amples informations sur le concours Anzisha ou pour voter pour un entrepreneur, rendez-vous sur le site web du concours Anzisha : AnzishaPrize.org, Facebook : Facebook.com/AnzishaPrize ou Twitter : @anzishaprize.

Distribué par APO pour African Leadership Academy (ALA).

A Propos De Admin I La Voix Des Décideurs

La Voix Des Décideurs est magazine Panafricain d'Investigations, d'Analyses et d'Informations en texte et multimédia sur l'actualité africaine et internationale. *CONTACTEZ-NOUS Pour toutes vos préoccupations : Informations, couverture médiatique, publireportage, interview, diffusion, lettre ouverte, droit de réponse, publicité, partenariat, critique, dénonciation ou suggestions contactez-nous aux : +237 242 685 205 / 693 522 550 /676 821 111 E-mail: lavoixdesdecideurs.com ou redaction@lavoixdesdecideurs.biz

Notifications

CLX fait une nouvelle acquisition pour poursuivre sa croissance

CLX poursuit sa stratégie de croissance ambitieuse avec l’acquisition de Dialogue Group. Cette dernière acquisition …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »