Accueil >> Economie >> Business >> Hery Rajaonarimampianina: « Madagascar doit transformer sur place sa richesse naturelle »
Hery Rajaonarimampianina, Président malgache - Source photo: Midi Madagasikara
Hery Rajaonarimampianina, Président malgache - Source photo: Midi Madagasikara

Hery Rajaonarimampianina: « Madagascar doit transformer sur place sa richesse naturelle »

Le Président de la République Malgache, Hery Rajaonarimampianina   l’a déclaré lors de sa rencontre avec les opérateurs économiques de la région DIANA.

  Je fais un don au journal

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianinaa rencontré les opérateurs économiques de la région DIANA, dans la soirée du 31 octobre. Ce fut une réunion placée sous le signe du dialogue au cours de laquelle le Chef de l’Etat a rappelé tout d’abord quelques points fondamentaux sur le redressement et le développement de l’économie ainsi que les opportunités qui s’offrent dans plusieurs secteurs. « Il est très important de tenir une rencontre de ce genre, de discuter avec les acteurs de l’économie, de partager et d’écouter afin que nous puissions renforcer ensemble cet élan qui nous anime pour assurer le développement de la ville d’Antsiranana, de la Région DIANA et de tout le pays », a-t-il déclaré.

Le Président Hery Rajaonarimampianina a rappelé que beaucoup d’opportunités s’offrent dans plusieurs secteurs de l’économie nationale et qu’il est indispensable de nous ouvrir au niveau régional et à l’international. A cet effet, il a tenu à préciser que le récent sommet du COMESA, tenu à Antananarivo, est une ouverture sur un grand marché régional, où Madagascar doit être présent. L’objectif du COMESA est de favoriser l’émergence d’une industrialisation durable et inclusive, ceci signifie qu’il nous faut investir dans différents secteurs, afin de pouvoir répondre aux nombreux besoins du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe, le COMESA : il en est ainsi de l’agriculture, du secteur textile, des produits miniers, non sans oublier le transfert de technologies, le renforcement des compétences et les échanges d’expériences.

Le Chef de l’Etat a, par la suite, parlé de la complémentarité avec le vaste marché qu’offre la SADC. Faisant le constat de la situation, par rapport au marché mondial, il a relevé que la part de marché des pays d’Afrique demeure encore très faible, de l’ordre des 3% seulement. Il y a donc un énorme défi à relever ensemble et des parts de marché à conquérir, a déclaré le Chef de l’Etat, en partant de notre région, l’Océan Indien, en misant sur les produits agricoles et industriels. Il a ainsi invité les opérateurs économiques à avoir une vision forte de l’avenir et cadrer leurs efforts et leurs investissements sur le long terme.

Lors de la rencontre avec les acteurs économiques de la Région DIANA, en présence des membres du gouvernement, le Président de la République a parlé du XVIème sommet de la Francophonie que Madagascar va accueillir dans quelques semaines. C’est à l’image de notre ouverture sur le monde, les représentants de quelques 80 pays vont venir à la tête d’importantes délégations. « Le XVIème sommet de la Francophonie est une vaste plateforme d’échanges et d’opportunités. C’est Madagascar qui va au-devant du monde, en accueillant plusieurs Chefs d’Etat et hauts dirigeants de la grande communauté de la Francophonie. Il est important de les accueillir avec notre tradition séculaire d’hospitalité et aussi avec ce que nous avons. C’est un énorme défi qui pousse à plus de fierté », a déclaré le Président Rajaonarimampianina.

« Cela signifie qu’il s’agit maintenant de capitaliser les ressources naturelles exceptionnelles et les formidables atouts du pays afin de structurer une économie solide, diversifiée et créatrice de richesses. Ainsi, Madagascar doit créer de la valeur pour tous et transformer sur place sa richesse naturelle. C’est la vocation de l’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises qui s’inscrit dans la volonté du gouvernement de lutter contre la pauvreté grâce à une croissance inclusive », a déclaré le Chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina.   

AMDP et ZES  
Lors de la rencontre avec les opérateurs économiques d’Antsiranana, le Chef de l’Etat a également explicité la raison d’être et la mission de l’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP), mise en place officiellement lors de la première Journée de la Francophonie économique et numérique, à Paris. « Cela signifie qu’il s’agit maintenant de capitaliser les ressources naturelles exceptionnelles et les formidables atouts du pays afin de structurer une économie solide, diversifiée et créatrice de richesses. Ainsi, Madagascar doit créer de la valeur pour tous et transformer sur place sa richesse naturelle. C’est la vocation de l’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises qui s’inscrit dans la volonté du gouvernement de lutter contre la pauvreté grâce à une croissance inclusive », a déclaré le Chef de l’Etat.

Lors de la rencontre, le Président de la République a également abordé l’intérêt manifesté par Antsiranana pour la mise en place d’une Zone économique Spéciale, très pratique à tous les niveaux pour tous les investisseurs, avec des lois et règlements bien précis. Taolgnaro est déjà engagé. Il nous faut mettre en place des projets structurés et structurants, pour asseoir un développement inclusif, dans l’esprit de la décentralisation effective, économique notamment, et dans le respect de l’environnement ainsi que des us et coutumes. C’est un grand projet qui signifie également une création d’emplois pour les jeunes, une vision sur le long terme. Le Chef de l’Etat a rappelé que pendant plus de cinq décennies, Madagascar a stagné dans la pauvreté. En janvier 2014, plus de 92%  de la population vivaient dans la pauvreté, une situation à laquelle s’ajoutaient les impacts des sanctions internationales. Il nous faut donc rebâtir, pour des infrastructures routières solides et durables. Le financement pour la réhabilitation de la route Ambilobe-Vohémar est déjà acquis. Il nous faut également miser sur les sources d’énergie renouvelables, l’eau, le solaire, l’éolien ou encore la biomasse, rappelant à ce sujet que 70% de l’électricité produit dans tout le pays sont encore d’origine thermique et coûtent très cher à l’Etat en termes de subventions à la Jirama. Pour ce qui est de la situation de l’approvisionnement en eau potable à Antsiranana, le réseau d’adduction est vraiment désuet car il avait était conçu pour 36.000 habitants. C’est pour cette raison que de nouveaux projets sont en cours dans le cadre du programme PIC II.

D’autres questions
Outre le cadre économique général, les opérateurs d’Antsiranana ont également posé des questions, entre autres sur le financement des recherches au niveau de l’Université, les problèmes concernant la vanille, l’insuffisance de la desserte aérienne par rapport au développement du tourisme, ainsi que le soutien à l’Administration dans les zones rurales. Sur la desserte aérienne, le Président a expliqué que la piste d’Arrachart ne peut pas supporter les gros avions, et qu’un projet de construction d’une nouvelle infrastructure est à l’étude.

APO pour Présidence de la République de Madagascar

 

A Propos De Admin I La Voix Des Décideurs

La Voix Des Décideurs est magazine Panafricain d'Investigations, d'Analyses et d'Informations en texte et multimédia sur l'actualité africaine et internationale. *CONTACTEZ-NOUS Pour toutes vos préoccupations : Informations, couverture médiatique, publireportage, interview, diffusion, lettre ouverte, droit de réponse, publicité, partenariat, critique, dénonciation ou suggestions contactez-nous aux : +237 242 685 205 / 693 522 550 /676 821 111 E-mail: lavoixdesdecideurs.com ou redaction@lavoixdesdecideurs.biz

Notifications

Africa-Independents_Forum-londres

La 16ème édition de Africa Independents Forum annoncée à Londres

Etant  un rassemblement annuel de l’industrie pétrolière et gazière amont de l’Afrique, Africa Independents Forum est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »