Accueil >> Chronique >> J’AI COMPARÉ LES CAMEROUNAISERIES AVEC LES SÉNÉGALAISERIES

J’AI COMPARÉ LES CAMEROUNAISERIES AVEC LES SÉNÉGALAISERIES

La première fois que j’étais au Sénégal en 2015, j’avais voulu comparer les Camerounaises avec les Sénégalaises. Mais cette fois-ci durant mon séjour, j’ai plutôt décidé de comparer les camerounaiseries avec les sénégalaiseries. Et aussi un peu le Cameroun avec la République du Sénégal…

J’AI COMPARÉ LES CAMEROUNAISES AVEC LES SÉNÉGALAISES
C’est vrai que
Parce que quand tu abordes une demoiselle à Dakar, elle va généralement te répondre en wolof. Quand tu accostes une mince fille qui est en train de stopper son taxi à Thiès, elle va boucher ses oreilles avec ses écouteurs pour ne plus du tout t’écouter. Quand tu salues une belle midinette et qu’elle te remercie en souriant, ça doit certainement être une Congolaise. Quand tu pars à la plage et que tu vois des filles qui ont les fesses, les formes, et qui sont sexy jusqu’à ce n’est plus bon, ça doit très-très certainement être des Camerounaises.
Parce que pour moi les Camerounaises sont les filles les plus magnifiques de l’Afrique…

J’AI COMPARÉ LE NIVEAU DE VIE
La vie au Sénégal est chère jusqu’ààààààà… Je ne sais même pas comment ils font pour s’en sortir dans leur pays-là. Tchaï ! La seule chose qui est gratuite là-bas, c’est la respiration. Les seules choses qui sont à peu près un peu moins chères, ce sont les lames de rasoir. Mais si c’est que tu vas toucher un téléphone dans une boutique, tu risques d’attraper l’AVC en apprenant son prix. Si c’est que tu veux prendre un taxi pour aller voir quelqu’un qui est juste là-bas en face, on va te facturer ça à 2 500 FCFA ! Si c’est ce que tu veux louer une chambrette qui n’a même pas une demie fenêtre ou bien une cour, le bailleur va te dire que « Nangadef ! Èsse qué ti pér mé piyé oui cent mi francs séfa pour simoi ? ». Est-ce que tu peux lui payer huit cent mille francs CFA pour six mois ?

J’AI COMPARÉ LES AMBIANCES
Il n’y a même pas de comparaison à faire ! Un pays où tu ne peux même pas trouver deux bars qui sont alignés côte-à-côte ? Hein ? C’est quelle qualité ça ? Un pays où les gens ne peuvent pas boire au bord de la route tranquillement ? Un pays où il n’y a pas trop les panthères, les prostituées, et que quand tu entres dans une boîte de nuit parce que tu veux te trémousser, on te casse plutôt les oreilles avec la musique de Youssou N’Dour ?
Non, franchement, les Sénégalais ne connaissent pas faire le mouvement. Ou c’est à cause de leur religion oooh, je ne sais pas. Mais si tu prends un gars là-bas et que tu l’amènes ici à Essos, il risque tomber évanoui. Si tu prends un alhadji de Ziguinchor et que tu le promènes ici à l’Essec, il risque de se désislamiser. Si tu prends les jeunes voyous de la Casamance qui se prennent pour des viveurs, et que tu les amènes ici à la Rue de la Joie, personne parmi eux n’aura plus jamais envie de retourner là-bas vers la Gambie. Parce que non seulement on a les ambiances ici au Cameroun, mais en plus nous avons aussi les araignées et les cameruineuses qui vont avec.

J’AI COMPARÉ LA CIRCULATION
La première chose qui frappe lorsque tu mets ton pied à Dakar, c’est que les routes sont larges jusqu’ààààààà… Et c’est la même chose à Saint-Louis. Rien à voir avec les « pistettes » qu’il y a ici à Akwa-Nord.
Dès que tu vas quitter l’aéroport, tu vas constater qu’il n’y aura aucun nid-de-poule sur te trajet qui te mène à ton hôtel. Tu ne vas voir aucun policier en route. Tu vas voir que les maisons sont bien « architecturées » et correctement éloignées du trottoir. Tu ne vas croiser aucun bendskineur ni aucune call-boxeuse. Tu vas voir que les gens jettent leurs ordures normalement dans les poubelles. De temps en temps tu vas apercevoir un cheval ou bien un âne, mais aucun d’eux ne va faire pipi en route. Car même les ânes respectent la voie publique là-bas au Sénégal !

J’AI COMPARÉ LE CAMEROUN AVEC LE SÉNÉGAL
Donc durant mon dernier séjour, j’ai finalement décidé de comparer les camerounaiseries avec les sénégalaiseries. Et aussi un peu le Cameroun avec le reste des autres pays…

J’ai comparé nos deux présidents : Macky Sall est jeune, fort, visionnaire, il est à l’initiative de beaucoup de projets et il se déplace partout dans son pays avec la même énergie.
J’ai comparé notre mentalité : les Sénégalais sont honnêtes, francs, peu corruptibles et ils sont en général très professionnels dans leur travail.
J’ai comparé notre nourriture et notre alimentation, et je pense quand même que nous sommes mieux avec notre taro, notre ndolè et notre nkontchap (eux ils ne mangent que le riz là-bas chez eux).

Parce que quand j’avais comparé les Camerounaises avec les Sénégalaises, je m’étais rendu compte que ce n’était pas très suffisant. Puis je me suis dit qu’il faut voir comment les autres pays font pour que leurs Nations deviennent plus intéressantes. Parce que si tu vas au Rwanda, à l’aéroport de Lomé, à Abidjan, si tu te rends à Addis-Abeba ou bien à Accra, si tu pars en Angola ou alors au Nigeria, en Egypte ou bien si tu atterris par malchance en Afrique du Sud, c’est là que tu vas comprendre que nos dirigeants sont en train de nous berner depuis des années.
Parce que pour dire vrai hein, on ne peut même pas oser tenter comparer le Cameroun avec le Sénégal !

Ecclésiaste Deudjui, je respecte les Sénégalais(es)
WhatsApp: (+237) 696.469.637
Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

Notifications

Le politique , le droit et la manière

Sortant de l’Élysée, après un entretien avec Jacques Chirac, un journaliste pose une question au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »