[facebook] [Google] [pinterest] [tweet]  Je fais un don

Le ministre canadien des Affaires étrangère l’honorable Stéphane Dion  a également fait part d’un investissement de 680 000 $  du Canada dans des projets visant le renforcement de la capacité de l’Afrique subsaharienne à faire respecter les droits de la personne dans les mesures de justice pénale.

Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Stéphane Dion, a visité hier le siège de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba, en Éthiopie, où il a renouvelé son appui envers les efforts déployés par les Africains pour s’attaquer aux problèmes pressants auxquels se heurte le continent, en particulier dans les domaines de la sécurité, de la gouvernance et de l’état de droit. Le Canada soutient fermement les travaux de l’UA et sa vision d’une Afrique intégrée, prospère et pacifique.

Durant son séjour, le ministre Dion a eu des rencontres avec des représentants de la Commission de l’Union africaine (CUA), qui agit à titre de secrétariat de l’UA, dont le commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA, M. Smaïl Chergui, pour discuter de médiation et de prévention des conflits, des opérations de maintien de la paix, de gouvernance, des droits de la personne et de l’état de droit.

Au siège de l’UA, le ministre Dion a annoncé un projet de 5 millions de dollars pour soutenir la CUA dans des domaines d’intérêt commun, y compris le renforcement socio-économique des femmes et des filles, la bonne gouvernance, l’énergie renouvelable, le commerce intra-africain ainsi que la satisfaction des besoins des personnes les plus pauvres et les plus vulnérables.

[ads1]

Le ministre Dion y a également fait part d’un investissement de 680 000 $ dans des projets pour renforcer la capacité de l’Afrique subsaharienne à faire respecter les droits de la personne dans les mesures de justice pénale prises pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent dans les sept États africains suivants : le Burkina Faso, le Cameroun, le Kenya, le Mali, la Mauritanie, le Niger et la République démocratique du Congo.

En outre, le Canada versera 250 000 $ au Centre africain d’études et de recherche sur le terrorisme, affilié à l’UA, pour aborder des questions juridiques associées au traitement des affaires liées au terrorisme, ainsi qu’aux poursuites connexes, en Afrique de l’Est.

La première visite du ministre Dion en Afrique subsaharienne est l’occasion de souligner l’importance que le Canada accorde à la région, en insistant sur la paix et la stabilité, la sécurité et l’état de droit. Elle permet aussi de mettre de l’avant la détermination du Canada à promouvoir une croissance inclusive et durable en Afrique, qui met à contribution le potentiel des femmes et des jeunes du continent. Le dynamisme observé aujourd’hui dans tout le continent incite le Canada à s’engager auprès des gouvernements africains et à les soutenir, alors qu’ils canalisent ce dynamisme au profit de leurs peuples.

© La Voix Des Décideurs  en partenariat avec Apo

[ads1]

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here