La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, a inauguré huit projets financés par l’ ONUCI dans la région du Gontougo. Les Rois et les Reines mères de la Région, les chefs traditionnels et les chefs de communauté ont pris part à la cérémonie aux côtés des autorités administratives.

Le Centre polyvalent pour les femmes du Gontougo flambant neuf a abrité lundi 21 novembre 2016 à Bondoukou (416 km à l’Est du pays), la cérémonie d’inauguration groupée de huit projets à impact rapide financés par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP).

C’est dans une ambiance festive et chaleureuse au son de la fanfare municipale que les membres de la Fédération des associations et groupements féminins du Gontougo en association avec les bénéficiaires des huit projets ont accueilli la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Madame Aïchatou Mindaoudou et sa délégation, en présence du préfet de la région du Gontougo, préfet de Bondoukou, M. Goun François Germain et du corps préfectoral.

Rappelant l’importance de ces travaux financés par le système des Nations Unies en vue d’accompagner les initiatives qui renforcent la cohésion sociale au sein des communautés locales et qui font la promotion de la réconciliation nationale, Mme Mindaoudou a formulé le vœu que ces ouvrages puissent contribuer à soutenir la culture de la paix et de la tolérance ainsi que la cohésion sociale dans la région. « Je vous félicite et vous encourage à maintenir cette dynamique », a indiqué la Représentante spéciale.

[ads1]

« Le départ de l’ONUCI ne signifie pas le départ des Nations Unies ; elles resteront présentes en Côte d’Ivoire »

Concernant le départ de l’ ONUCI, elle a rassuré la représentante des bénéficiaires, Mme Nabintou Ouattara, de la présence continue de l’Equipe pays des Nations Unies. « Le départ de l’ONUCI ne signifie pas le départ des Nations Unies ; elles resteront présentes en Côte d’Ivoire », a-t-elle souligné, rappelant que le FNUAP, présent à cette cérémonie était partie prenante de la réalisation des projets inaugurés ce jour.

Mme Mindaoudou a également souligné que le départ de l’ ONUCI devrait être une source de fierté pour les Ivoiriens et les Ivoiriennes.

Le Préfet de Région tout comme le Vice-président du Conseil régional, M Michel Kouamé ainsi que l’adjoint au Maire de Bondoukou, Mme Kossonou Honorine ont félicité l’ONUCI pour ses actions au niveau de la sécurisation des populations et au niveau des appuis humanitaires dont entre autres, celles contribuant à l’autonomisation de la femme et au renforcement de la cohésion sociale dans leur région.

Ces 08 projets d’un montant global de plus de 100 millions de FCFA englobent, outre le centre polyvalent des femmes, la réalisation et l’équipement du centre de santé d’Ameyaokro, la réhabilitation de l’école primaire publique et de la cantine de Gouméré 3, la réhabilitation et l’équipement du foyer polyvalent de Transua, la réalisation et l’équipement en matériels informatique et bureautique du commissariat de police de Bouna, la réhabilitation et l’équipement de la brigade de gendarmerie de Sandégué et la construction et l’équipement d’une cantine dans le collège de Pinda-Boroko.

 

© La Voix Des Décideurs en partenariat avec l’Apo

[ads1]

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here