Le sélectionneur des Lionnes Indomptables du Cameroun Enow Ngachu , l’a déclaré au terme de la victoire de son équipe face la sélection ghanéenne le 29 novembre 2016. Une victoire qui conduit le Cameroun à la finale de la CAN 2016.

© Marcien Essimi Bela ׀ La Voix Des Décideurs – « Je suis fier. Nous avions pour objectif de remporter cinq matches. Nous en sommes à quatre. Il n’en manque plus qu’un. En 2014, nous étions déjà en finale et ce serait logique que nous remportions le trophée cette année », a confié Enow Ngachu à la Team presse de la CAF.

Satisfait du travail des milieux de terrain, ajoute : « Les scores de nos rencontres sont toujours étriqués et les rencontres très disputées et cela s’est encore vérifié aujourd’hui. Nous jouons également en fonction de l’adversaire et c’est ce qui guide les changements qui sont effectués ».

Pour ce qui est de la finale avec les nigérianes, le sélectionneur du Cameroun exprime son optimisme.

 Mais nous sommes prêts à affronter (…) le Nigeria. Nous savons gérer la pression. Aujourd’hui cela a été un test concluant. Nous allons continuer à travailler pour que nos joueuses gèrent cette situation au mieux. Aujourd’hui, la différence s’est faite au niveau de l’impact physique, du mental et de l’envie de gagner. »

[ads1]

« J’ai déjà perdu deux finales. J’espère gagner cette fois-ci. Si je me fie aux statistiques, le Nigeria n’a jamais joué la finale lorsque la compétition se joue en Afrique centrale. » Avance-t-il avant de renchérir: « Mais nous sommes prêts à affronter (…) le Nigeria. Nous savons gérer la pression. Aujourd’hui cela a été un test concluant. Nous allons continuer à travailler pour que nos joueuses gèrent cette situation au mieux. Aujourd’hui, la différence s’est faite au niveau de l’impact physique, du mental et de l’envie de gagner. »

Cependant, Yussif Basigi, sélectionneur du Ghana apprécie la sélection camerounaise et félicite le public camerounais.

«  Je voudrais d’abord féliciter le Cameroun. La dernière fois c’est lui qui était dans ma posture. Cette fois-ci il a gagné. J’ai dit que nos rencontres étaient difficiles. Mais le Cameroun a mieux joué et mérite sa victoire. Ce que nous avons vu témoigne de ce que le football féminin gagne du terrain. »

« Je voudrais d’abord féliciter le Cameroun. La dernière fois c’est lui qui était dans ma posture. Cette fois-ci il a gagné. J’ai dit que nos rencontres étaient difficiles. Mais le Cameroun a mieux joué et mérite sa victoire. Ce que nous avons vu témoigne de ce que le football féminin gagne du terrain. » A-t-il relevé pour enfin avant conclure : « Je voudrais féliciter le public. Je ne suis pas sûr qu’au Gabon en janvier prochain, nous verrons un public aussi important pour la CAN masculine. »

[ads1]

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here