Accueil >> Afrique >> Le Cameroun et le Nigeria évaluent leur dispositif commun sur la sécurité transfrontalière
cameroun

Le Cameroun et le Nigeria évaluent leur dispositif commun sur la sécurité transfrontalière

Les officiels et experts des questions de sécurité transfrontalière des deux pays voisins sont en concertation pour apprécier la coopération visant l’éradication des velléités à leur frontière communes.

© Eric Martial Ndjomo E. l La Voix Des Décideurs – Fin novembre, le Cameroun a annoncé la réouverture partielle de la frontière d’environ 400km qui sépare la région de l’Extrême-Nord camerounais et le nord-est du Nigéria. Cela fait suite à la déroute infligé à Boko Haram, après deux ans d’insurrection de la nébuleuse, pour ériger un califat, dans cette zone nigériane réputé être le principal fief du groupe djihadiste affilié à l’Etat islamique (EI).

Cette substantielle réduction de la capacité opérationnelle de la secte est le fruit de la pertinente politique de mutualisation des forces militaires des Etats membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad à travers la Force mixte multilatérale, dont font parti le Cameroun et le Nigeria. A propos le Major Général Abba Muhammed Dikko, secrétaire exécutif de l’Agence de développement des collectivités territoriales et chef de la délégation nigériane au sein du comité de sécurité transfrontalière créé par les deux pays, précise que «  les efforts conjugués de nos deux pays et de la force multinationale mixte de la Commission du Bassin du Lac Tchad ont favorisées le retour à la normale à nos frontières ». Les deux pays qui ont donc su faire montre d’un dépassement de leurs malentendus, jouissent d’une coopération bilatérale devenue bien plus étroite que par le passé, dans le cadre de leurs intérêts communs. D’où le comité de sécurité transfrontalière qui à été mis en place entre les deux pays.

coop-naija-camer

Au cours de la 5ème session de ce comité de sécurité transfrontalière qui se tient du 14 au 15 décembre 2016, le Nigéria et le Cameroun « procéder à une évaluation de la situation sécuritaire le long de notre frontière commune » comme le souligne Emmanuel René Sadi, le Ministre de l’Administration et de la Décentralisation (Minatd).

La frontière entre le Cameroun et le Nigéria, longue d’environ 2000 km, s’étale sur une zone terrestre et une zone maritime qui sont en proie à des velléités de tout genre pouvant émaner d’obscurantistes illuminés. Dans l’optique du bien-être des populations de part et d’autres des frontières commune, les deux pays envisagent donc de capitaliser les acquis de la lutte concertée contre le terrorisme, de faire un bilan du comportement des populations.

coop_transfrontaliere-camer-nigeria

Dans un souci de relation de bon voisinage entre les ressortissants des deux peuples, les participants aux travaux de la 5ème session du comité de sécurité transfrontalière Cameroun/Nigéria vont se pencher sur les rapports de conflits qui peuvent subvenir entre les éleveurs nomades et les cultivateurs. En sus, le Minatd fait état de ce que sur la table des débats « les problèmes de contrebande vont être adressé » ; mais les échanges porteront aussi sur le blanchiment d’argent, le trafic de drogue, le trafic des êtres humains, de la piraterie maritime lui connait un certain regain par les temps qui courent.

A Propos De Admin I La Voix Des Décideurs

La Voix Des Décideurs est magazine Panafricain d'Investigations, d'Analyses et d'Informations en texte et multimédia sur l'actualité africaine et internationale. *CONTACTEZ-NOUS Pour toutes vos préoccupations : Informations, couverture médiatique, publireportage, interview, diffusion, lettre ouverte, droit de réponse, publicité, partenariat, critique, dénonciation ou suggestions contactez-nous aux : +237 242 685 205 / 693 522 550 /676 821 111 E-mail: lavoixdesdecideurs.com ou redaction@lavoixdesdecideurs.biz

Notifications

Atiku Abubakar -restructuring-nigerian-federation

Atiku Abubakar analyzes calls for restructuring of the Nigerian federation

Invited on 6 March 2017 to the annual conference of Professor Ademola Popoola, Faculty of …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »