Le Secrétaire général déplore les pertes en vies humaines signalées lors d’affrontements entre forces de sécurité et manifestants, notamment à Kinshasa.

Le Secrétaire général suit de près l’évolution de la situation en République démocratique du Congo (RDC), où la médiation conduite par la Conférence épiscopale nationale des églises du Congo (CENCO) a repris aujourd’hui.
Il exhorte toutes les parties impliquées dans cette médiation à travailler de manière constructive et de bonne foi sur toutes les questions et enjeux en suspens liés à la période transitoire devant conduire aux élections, conformément à la Constitution congolaise. Il appelle les dirigeants politiques congolais à placer l’intérêt supérieur de la nation et du peuple congolais au-dessus des considérations partisanes et personnelles. Il les exhorte à désamorcer les tensions et à créer un environnement propice à la réussite du dialogue facilité par la CENCO ainsi qu’à l’organisation, dans les meilleurs délais, d’élections crédibles et transparentes.

Le Secrétaire général déplore les pertes en vies humaines signalées lors d’affrontements entre forces de sécurité et manifestants, notamment à Kinshasa.

Ban Ki-moon appelle en outre tous les acteurs politiques, y compris au sein de l’opposition, à faire preuve de la plus grande retenue dans leurs actes et leurs déclarations, et à exhorter leurs partisans à s’abstenir de toute violence. Le Secrétaire général exhorte à nouveau les autorités à promouvoir et à protéger les droits de l’homme et à défendre les libertés fondamentales inscrites dans la Constitution.

Source: United Nations

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here