Home >> Economie >> Afrique Centrale : Les 21 résolutions du Sommet Extraordinaire de la CEMAC à Yaoundé

Afrique Centrale : Les 21 résolutions du Sommet Extraordinaire de la CEMAC à Yaoundé

Le Sommet Extraordinaire de la CEMAC regroupant les six pays de la CEMAC (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad) s’est achevé le vendredi 23 décembre 2016, par la lecture du Communiqué Final.

Dans ce communiqué, les Dirigeants de la sous-région manifestent leur détermination à sortir de la crise économique actuelle ainsi que par le discours de clôture du Président camerounais Paul BIYA.

La conclusion forte de cette rencontre est claire: pas de dévaluation de Franc Cfa.

Lire : l’intégralité des 21 résolutions de ses assises marquées par le diktat du FMI et la présence controversée  de Michel Sapin, ministre français des Finances et gardien du Franc CFA.

LISTE DES 21 RÉSOLUTIONS

Résolution 1: Non Réajustement de la parité monétaire actuelle.
Résolution 2: Adoption de mesures destinées à inverser les tendances négative de l’économie de la Sous-Région.
Résolution 3: Réalisation des infrastructures de promotion du développement durable au bénéfice des populations.
Résolution 4: Attachement à la solidarité communautaire face aux chocs économiques et sécuritaires actuels et futurs.
Résolution 5: Gel des plafonds des avances statutaires de la BEAC au niveau fixé en 2014.
Résolution 6: Renforcement de la surveillance du système bancaire et utilisation optimale des instruments monétaires.
Résolution 7: Engager la BEAC à l’adoption des mesures de promotion de la migration vers le financement par les marchés de capitaux.
Résolution 8: Poursuivre rigousement les adjustements budgétaires nécessaires à un rééquilibrage des finances publiques.
Résolution 9: Conduire des politiques budgétaires ciblées en préservant les acquis sociaux.
Résolution 10: Redresser graduellement le solde budgétaire des Etats en le ramenant en dessous de 3% dans moins de 5 ans.
Résolution 11: Privilégier les financements concessionnels et favoriser les partenariats public-privé.
Résolution 12: Saluer les conseils avisés et l’assistance technique des partenaires au développement.
Résolution 13: Ouvrir et conclure des négociations bilatérales avec le FMI pour struturer une sortie de crise.
Résolution 14: Sollicitation en faveur de chaque pays pour le Renforcement d’une coopération internationale plus souple et flexible.
Résolution 15: Recours aux partenaires multilatéraux pour le renforcement de la balance des paiements et la poursuite des projets.
Résolution 16: Finalisation de la libre circulation des personnes et des biens et Réalisation des projets de sécurité.
Résolution 17: Promotion de l’activité créatrice de richesses, mobilisation des recettes fiscales internes en zone CEMAC.
Résolution 18: Renforcement de la coopération fiscale internationale, Lutter contre la fraude, l’évasion et optimisation fiscales.
Résolution 19: Diversification de l’économie en les rendant moins vulnérables et compétitives face à la libéralisation des échanges.
Résolution 20: Suivi des mesures prises au sommet extraordinaire par le Programme des Réformes Economiques et Financières.
Résolution 21:Tenue régulière à l’échelle ministérielle des rencontres de suivi-évaluation des mesures de redressement.

Check Also

La BAD projette d’accorder plus de 1,2 milliards USD à Madagascar

Ce financement  de la Banque Africaine de Développement ( BAD ) qui s’étalera sur une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »