Accueil >> Dernière Infos >> Bruxelles se prononce sur la libération de prisonniers au Burundi par le Président Nkurunziza

Bruxelles se prononce sur la libération de prisonniers au Burundi par le Président Nkurunziza

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères belge  Didier Reynders salue l’annonce de la libération de prisonniers au Burundi  en faveur d’une grâce présidentielle accordée Nkurunziza .

© Marcien Essimi La Voix Des Décideurs –  C’est la quintessence du communiqué du Ministère des Affaires étrangères belge qui réitère le soutien de la a Belgique à « une sortie de crise par une ouverture de l’espace démocratique et un dialogue inclusif entre parties burundaises ».

Pour ce qui est de la grâce accordée aux prisonniers burundais, il s’agit précisément de «manifestants contre le 3e mandat et de militants du parti MSD mis aux arrêts lors d’une manifestation le 8 mars 2014.

 « Cette grâce présidentielle est un pas dans la bonne direction et un geste d’ouverture des autorités burundaises. Dans le cadre du dialogue prévu par l’article 96 de l’Accord de Cotonou, l’Union européenne avait d’ailleurs appelé à la libération de tous les prisonniers politiques en toute sécurité », observe Didier Reynders

« Cette grâce présidentielle est un pas dans la bonne direction et un geste d’ouverture des autorités burundaises. Dans le cadre du dialogue prévu par l’article 96 de l’Accord de Cotonou, l’Union européenne avait d’ailleurs appelé à la libération de tous les prisonniers politiques en toute sécurité », observe le ministre Didier Reynders.

Bruxelles optimiste pour la réconciliation nationale

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères belge Didier Reynders souhaite que, dans le même esprit de réconciliation nationale, d’autres prisonniers d’opinion pourront  jouir  également d’une telle mesure dans les jours à venir.

Le diplomate belge Didier Reynders a réaffirmé le soutien de son pays à une sortie de crise par une ouverture de l’espace démocratique et un dialogue plus inclusif entre parties burundaises.

 

Notifications

Francophonie : Michaëlle Jean condamne les violences en Côte d’Ivoire

La Secrétaire générale de la Francophonie , Madame Michaëlle Jean, exprime sa profonde préoccupation face …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »