Accueil >> Education >> Cameroun : SUP’PTIC poursuit la promotion de l’ entrepreunariat jeune
leader-enpt

Cameroun : SUP’PTIC poursuit la promotion de l’ entrepreunariat jeune

L’action est réalisée dans le cadre de « Challenge Projets d’Entreprendre » édition 2017, une plateforme qui promeut l’initiative jeune.

© Eric Martial Ndjomo E. l La Voix Des DécideursOrganisé dans le campus de l’Ecole Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications (ENSPT), la 2ème édition des journées de « Challenge Projets d’Entreprendre » édition 2017 s’est tenue du 02 janvier au 11 janvier de l’année en cours.

Il s’agit d’une compétition qui, au cours de l’édition 2017, a mis aux prises 23 équipes mixtes constituées de 140 étudiants. Ces derniers, constitués de managers et d’ingénieurs, ont proposé « des applications innovantes basées sur les technologies de l’information et de la communication » relève le discours de Madame Libom Li Likeng Minette, Ministre des Postes et Télécommunications.

Tout au long d’une semaine, ces compétiteurs ont rivalisé d’adresses, sous l’encadrement d’experts et d’enseignants qui « n’ont ménagé aucun effort lorsqu’il s’est agi de coacher nos étudiants sur comment structurer leurs idées » a précisé Jean MarieTegni Dongo, le Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications. A sa suite, Madame Libom Li Likeng Minette, Ministre des Postes et Télécommunications, dans son discours de circonstance à l’occasion de la cérémonie de clôture de la deuxième édition du « Challenge Projet d’Entreprendre » manifeste de la reconnaissance à ces experts et enseignants  qui n’ont « ménagé aucun effort pour le succès de ce challenge ».

Le projet « Challenge Projets d’entreprendre » vise à insuffler et encourager l’esprit d’entreprenariat chez les étudiants

Le model économique suivi par le projet est « le fruit de la collaboration entre… SUP’COM de Tunis et Télécom SudParis en France, qui ont une longue expérience dans l’organisation technique et scientifique de tels évènements », selon le Directeur de l’ENSPT. Chemin faisant, le « Concept initialement développé par Télécom SudParis… et reproduit par SUP’COM », est repris « depuis deux ans par SUP’PTIC de Yaoundé ».

Ils sont trois équipes à monter sur le podium du « Challenge Projets d’entreprendre » édition 2017. Le premier prix, d’une valeur de 01 million de francs CFA a été remporté par le groupe Écohelp, le second prix d’une valeur de 600 milles de nos francs est revenu au groupe Gestkisov et le projet E-gaz (lire :igaz) s’en sort avec le troisième prix d’une valeur de 400 milles francs CFA. Deux prix d’encouragement,d’une valeur de 100 milles francs CFA chacun, ont tout de même été remis à d’autres projets.

POUR VOS PRÉOCCUPATIONS Couverture médiatique Publireportage - Publicité Interview - Dénonciation Témoignage à faire Info à transmettre Échange de services CONTACTEZ-NOUS lavoixdesdecideurs@gmail.com Tel:+237 676 82 1111
POUR VOS PRÉOCCUPATIONS
Couverture médiatique Publireportage – Publicité Interview – Dénonciation
Témoignage à faire
Info à transmettre
Échange de services
CONTACTEZ-NOUS
lavoixdesdecideurs@gmail.com
Tel:+237 676 82 1111

La remise des prix de ce challenge s’est effectue dans l’esprit d’une « nouvelle dynamique », celle de « la publication, en date du 26 octobre 2016, du décret portant changement de dénomination et réorganisation de l’ENSPT » en SUP’PTIC c’est-à-dire de l’Ecole Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications  en l’Ecole Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications et des Technologies de l’Informations et de la Communication.

Cette dernière réorganisation entrainant la perspective de « la formation des ressources humaines de pointes et de qualité…, le nouveau décret… prévoit mise en place des incubateurs de créations d’entreprises au sein de SUP’PTIC » comme le précise le discours de la Ministre des Postes et Télécommunications, qui n’aura pas manqué d’exhorter les encadreurs « à rester auprès de ces élèves jusqu’à la mise en œuvre effective de leurs entreprises ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »