Accueil >> Dernière Infos >> « Dubaï 10X », une autre ambition folle du prince héritier de Dubaï
dubai

« Dubaï 10X », une autre ambition folle du prince héritier de Dubaï

Son Altesse le cheikh Hamdane ben Mohammed Al Maktoum, prince héritier de Dubaï demande aux entités gouvernementales de se remettre en question pour se positionner 10 ans en avance des autres villes.

© Marcien Essimi │ La Voix Des Décideurs – « L’avenir appartient à ceux qui influencent les changements radicaux, pas à ceux qui ne font que des changements graduels et mineurs. L’avenir ne sera pas aussi patient avec nous que l’est le présent. Aujourd’hui, j’appelle tous les dirigeants et les employés du gouvernement à favoriser les grandes innovations et à trouver des approches et des technologies nouvelles, créatives et véritablement révolutionnaires afin de remplir leur mission plutôt que de procéder à des changements progressifs. Réussir une avancée de 10 ans sur tous les autres gouvernements nécessite que nous adoptions tous une culture de rupture créative, permettant non seulement l’amélioration de nos outils et de nos systèmes, mais également la redéfinition et l’élargissement de nos mentalités afin d’accueillir le changement.»

C’est à ces termes que s’est exprimé le Cheikh Hamdane ben Mohammed Al Maktoum, prince héritier de Dubaï et président du conseil des administrateurs de la Fondation Dubai Future,  devant  tous les dirigeants du gouvernement de Dubaï lors du lancement, le 17 février 2017, de la programmation de « Dubai 10X » dont l’objectif  est de positionner l’Émirat 10 ans en avance de toutes les autres villes du monde.

dubai 10x

 « Le cheikh Mohammed ne veut plus se contenter d’être le numéro un, il veut prendre 10 ans d’avance sur toutes les autres villes », a-t-il déclaré avant ajouter: « Traditionnellement, les gouvernements ont la réputation à travers le monde d’être des organisations bureaucratiques et résistantes au changement, qui sont souvent les dernières à adopter les innovations technologiques. L’avenir est un ensemble d’idées et d’ambitions créées et testées en laboratoire, et 10X va faire de Dubaï le plus grand laboratoire expérimental au monde pour les gouvernements du futur. »

Les trois défis des institutions gouvernementales

Un document parvenu aujourd’hui arrivé à notre rédaction précise que, sous un mois, les institutions gouvernementales de Dubaï devront présenter des plans couvrant trois éléments en particulier.

Des unités X indépendantes pour chaque institution gouvernementale

Chaque unité X a pour devoir de trouver des moyens de bouleverser les pratiques au sein de sa propre organisation et développer ses propres solutions innovantes et ambitieuses afin de dépasser les exigences de sa mission.

Test et échelonnage de structures organisationnelles, technologies et systèmes complètement déstabilisants, afin de remplir leurs missions.

Chaque entité doit également passer en revue et remettre en cause le schéma organisationnel traditionnel ainsi que les hiérarchies au sein des organisations gouvernementales, afin de trouver de nouvelles structures favorisant l’innovation créative et le changement.

Collaborer, faciliter les solutions novatrices et éliminer les obstacles réglementaires

Elles sont appelées à développer des procédés et des méthodologies permettant de travailler avec des start-ups et des entreprises de pointe qui offrent de biens meilleurs services aux résidents de Dubaï afin qu’ils puissent mener une vie meilleure. Les obstacles d’ordre réglementaire entravant ces entreprises novatrices devraient également être éliminés afin de permettre la continuité de leurs opérations.

 « Nous voulons atteindre un résultat concret et important facteur de 10 fois plus de joie pour la société et mettre en place un gouvernement licorne qui devienne une plateforme pour la création de projets innovants et ambitieux. »,a conclu  Son Altesse cheikh Hamdane ben Mohammed Al Maktoum.

 

Collaborer, faciliter les solutions novatrices et éliminer les obstacles réglementaires

Elles sont appelées à développer des procédés et des méthodologies permettant de travailler avec des start-ups et des entreprises de pointe qui offrent de biens meilleurs services aux résidents de Dubaï afin qu’ils puissent mener une vie meilleure. Les obstacles d’ordre réglementaire entravant ces entreprises novatrices devraient également être éliminés afin de permettre la continuité de leurs opérations.

 « Nous voulons atteindre un résultat concret et important facteur de 10 fois plus de joie pour la société et mettre en place un gouvernement licorne qui devienne une plateforme pour la création de projets innovants et ambitieux », a conclu  Son Altesse cheikh Hamdane ben Mohammed Al Maktoum.

 

Notifications

ashwani-gupta-over-renault-nissans

Véhicules utilitaires, un nouveau pari de l’Alliance Renault-Nissan

La direction du groupe a annoncé le  14 mars 2017  la nomination de l’ingénieur d’origine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »