denoncerLes Pays-Bas interdisent l’ atterrissage du vol du ministre turc des Affaires étrangères.

Le gouvernement néerlandais a décidé d’interdire l’ atterrissage du vol du ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, qui avait prévu de se rendre samedi aux Pays-Bas en vue d’un meeting sur le renforcement des pouvoirs présidentiels turcs.

«Les autorités turques ont menacé publiquement de sanctions. Cela rend impossible la recherche d’une solution raisonnable», a déclaré le gouvernement néerlandais dans un communiqué. «C’est pourquoi les Pays-Bas ont fait savoir qu’ils retiraient les droits d’atterrissage» de l’appareil du ministre turc.

«Je vais à Rotterdam aujourd’hui» (samedi), avait dit Mevlut Cavusoglu à la chaîne de télévision CNN-Turk. «Nous allons imposer de lourdes sanctions aux Pays-Bas» si cette visite visant à assister à un meeting en faveur du président turc est empêchée, avait-t-il ajouté plus tôt dans la matinée, avant que l’on n’apprenne que les Pays Bas avaient décidé d’interdire l’atterrissage de son vol.

Le maire de Rotterdam, Ahmed Aboutaleb, avait annoncé mercredi que ce rassemblement était annulé, indiquant que le gérant de la salle où devait avoir lieu l’événement n’était plus disponible.

Et jeudi, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Bert Koenders, avait fait savoir l’opposition de son gouvernement à la venue de son homologue turc.

«Nous ne participerons pas à la visite d’un responsable gouvernemental turc qui veut mener une campagne politique pour le référendum. Par conséquent, nous ne coopérerons pas. Aucun des moyens habituels fournis pour une visite ministérielle ne seront accordés», avait-il déclaré.

Source : Sputnik et tdg.ch

[ads1]

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here