Accueil >> Société >> Humanisme >> Cameroun : Diabolisé, Christopher Fomunyoh répond Sismondi Barlev

Cameroun : Diabolisé, Christopher Fomunyoh répond Sismondi Barlev

denoncez Le Directeur Afrique du NDI Dr Christopher Fomunyoh  a réagi  aux allégations du président du RJC Sismondi Barlev qui l’a taxé  de « tribaliste ».

© Josiane Ekomo ǀ La Voix Des Décideurs En commentant  le 20 mars 2017 sur  Facebook la réaction à un post mettant en évidence la Une d’un journal local camerounais qui, malgré son ton acerbe, présente le Docteur Christopher Fomunyoh  comme « Le leader, le politique et l’humaniste », le président du Rassemblement de la Jeunesse Camerounaise (RJC) Sismondi Barlev a attaqué : « Ce type est un tribaliste de feu ! Il a bloqué un projet de financement que le NDI devait donner à mon mouvement (RJC) ; Il a dit là-bas que nous traquons les pédés! »

Allant à contre-courant  du titulaire du compte Caroline Mafogang  qui avance  que  Christopher Fomunyoh  est « Un grand homme », Sismondi Barlev  poursuit en affirmant : « il a plutôt fait passer pour un gars du nord- l’ouest qui avait aussi un projet dans ce sens (inscriptions des jeunes sur les listes électorales) ».

Et Eric Kennedy Foyet  de réagir  comme de nombreux autres internautes: « les projets du NDI ne sont pas sélectionnés par lui et ont un cadre bien défini. Sorry papa, Ce monsieur n’est vraiment pas tribal mais alors vraiment pas. »

sis

Réagissant plus de 24 heures après cette déclaration  du fondateur du RJC, le Dr Christopher Fomunyoh s’insurge : « Mais Sismondi Barlev, c’est lamentable pour tout votre activisme civique que vous sortez des mensonges et des opprobres de ce genre en plein jour. »

Il révèle la suite qu’« Aucune organisation du Nord-Ouest Cameroun n’a jamais reçu une subvention du NDI. AUCUNE! »

« Je n’ai jamais eu à parler des Camerounais dans les termes dérogatoires comme ‘pedés’, etc. Ce n’est pas mon langage, encore moins ma façon de parler », précise  Monsieur Afrique du NDI avant d’apporter « fraternellement » les éclairages suivants :

« * Tous les Camerounais et autres Africains qui travaillent au NDI et que j’ai embauchés pendant toute ma carrière dans cette structure vous diront qu’aucun d’eux n’est du Nord-Ouest Cameroun – présentement ou par le passé. Ici, on ne recrute pas suivant des critères tribaux ou claniques.

Appel à témoignages ?

* Parlez à mes anciens collègues de la CAMAIR pour mieux vous informer que même avec les responsabilités que j’avais en son temps, en aucun moment personne ne m’a jamais considéré de ‘tribaliste’.

* Même pendant mes années à l’Université de Yaoundé (Ngoa Ekelle), les camarades de classe – aujourd’hui dans la mouvance présidentielle et / ou de l’opposition – peuvent témoigner de ce que les considérations ‘tribales’ ne m’ont jamais traversé l’esprit même dans ma jeunesse.

C’est avec beaucoup de tristesse que je fais cette réponse ; mais je la fais non seulement pour avoir la conscience tranquille, mais surtout pour interpeller les uns et les autres à plus d’honnêteté intellectuelle dans les actes que nous posons au quotidien. Il y va de notre crédibilité individuelle et collective.

Ça ne sert à rien de chercher à tirer tout le monde vers le bas et cela de façon aussi gratuite. On mérite mieux ! L’Afrique et le monde entier attendent de nous mieux que ça. »

cfChristopher Fomunyoh, la victime ?

Tout un chacun est libre de se faire une opinion sur Christopher Fomunyoh qui,  d’après  certains observateurs rigoureux de la scène médiatique, est devenu la cible privilégiée  d’une diabolisation sans précédent.

Un doigt est pointé sur certains réseaux politico-maffieux   qui auraient déjà visiblement mis en marche le train de cette diabolisation.  Point besoin d’avoir une imagination fertile pour constater que certains médias « panafricanistes » se sont démarqués comme la locomotive.

Toutefois,  diabolisé ou pas,  Christopher Fomunyoh reste pour ses admirateurs «Un grand homme ». Et c’est « Indiscutable (…) Ne pas reconnaître le mérite de cet homme, c’est être de mauvaise foi.»

Notifications

GW Pharmaceuticals et sa filiale américaine annoncent la publication d’une étude révolutionnaire

GW Pharmaceuticals et sa filiale américaine Greenwich Biosciences, annoncent la publication d’une étude révolutionnaire sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »