Accueil >> Interview >> «L’ Aéroport International de Douala va jouer pleinement son rôle», Thomas Owona Assoumou, Directeur Général des ADC

«L’ Aéroport International de Douala va jouer pleinement son rôle», Thomas Owona Assoumou, Directeur Général des ADC

A l’occasion de  la cérémonie de présentation des travaux de réhabilitation des chaussées aéronautiques de l’ Aéroport International de Douala  le 16 juin 2017,   Thomas OWONA ASSOUMA, Directeur général des ADC, a fait le point le projet de modernisation de cette plateforme aéroportuaire qui s’arrime aux standards internationaux.

Monsieur le Directeur Général des ADC, pourquoi cette cérémonie ce jour ?
En exécution des prescriptions du Gouvernement sur la modernisation des infrastructures en général et celles des aéroports en particulier, la société Aéroports Du Cameroun a mis en place un programme de réhabilitation et de rénovation des aéroports concédés.
Ce programme met un accent particulier sur l’Aéroport International de Douala compte tenu non seulement de la vétusté de cet aéroport,  mais aussi du rôle qu’il est appelé à jouer dans le développement des activités aériennes dans la sous-région. Je souligne ici, que les exigences de certification de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), nous ont également amené à rechercher des solutions pour la mise à niveau de cet aéroport.

Quelles sont les différentes constituantes du projet ?
Le projet de modernisation de l’aéroport International de Douala dans sa conception comprend deux composantes à savoir : une composante “chaussées aéronautiques” et et une composante “Terminal passagers”.

Le phasage des travaux établi a prévu dans un premier temps, la réhabilitation et le renforcement des chaussées aéronautiques  à savoir la piste d’atterrissage, les aires de trafic des aérogares passagers et fret, la voie de circulation principale des aéronefs, ainsi que la mise aux normes du marquage au sol. Dans cette phase, il était également prévu la construction d’une deuxième bretelle et l’agrandissement de l’aire de trafic de l’aérogare fret. Les travaux de réhabilitation des chaussées aéronautiques qui sont à l’origine de la présente cérémonie, ont été lancés au mois de février 2016 et viennent de s’achever. Le coût global de ces travaux s’élève à 21 626 180 368 F CFA Hors taxes, financés à  61 % par l’AFD et 39 % sur fonds propres.

Que retenir  à la fin de cette étape ?
Nous pouvons affirmer dès à présent, qu’au terme des travaux, l’aéroport International de Douala dispose désormais d’une piste d’atterrissage et des aires de trafic conformes aux standards internationaux.

Qu’est ce qui est envisagé dans les tous prochains jours ?
Après cette première phase de travaux, la société ADC S.A. s’apprête déjà à lancer dès le mois de juillet 2017, pour une durée de trois ans environ, la deuxième composante du projet qui porte sur la rénovation et la reconfiguration du Terminal passagers. De manière générale, les travaux projetés devront permettre à l’aérogare de passer d’avoir une capacité d’accueil de 1,5 millions de passagers par an, à 2,5 millions de passagers par an.

 

Pouvons-nous avoir une idée sur les caractéristiques du projet ?
A titre indicatif, les principales caractéristiques du projet du terminal sont la construction d’une jetée centrale de 17 000 m² ; l’aménagement de huit (08) postes de stationnement au contact dont un dédié à l’accueil des aéronefs de type Airbus 380 ; l’aménagement des espaces commerciaux et des salons ; la rénovation des façades et du hall public de l’aérogare principale  et l’équipement en mobiliers d’aéroport.

Il est à souligner qu’après les travaux de modernisation, l’ aéroport international de Douala sera en mesure de jouer pleinement son rôle de puissant vecteur de l’image de marque du Cameroun.

Propos recueillis par Marcien Essimi l La Voix Des Décideurs

 

Notifications

Ibrahim Zakari parle du CCERE, un partenaire sûr pour accompagner les investisseurs étrangers au Cameroun

Le Directeur Général du Centre de Commerce Extérieur et des Relations Extérieures ( CCERE ) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »