Qui est Willian Dzokou , militant du Mrc met l’Ojrdpc en difficulté à Bafoussam ?

 

Print Friendly, PDF & Email
 C’est une autre bataille pas de moindre dans la capitale régionale de l’Ouest. William Dzokou , le responsable régional de la jeunesse du Mrc bien qu’il ait une responsabilité de donner les orientations à toute la jeunesse régionale pour le compte de son parti.

 

Ce militant de première heure du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun aura un challenge de la ville Bafoussam où il réside. La confiance pour l’encadrement du Mrc  au niveau régional lui a été accordée il y a quelques mois par le secrétaire de la confédération régionale Christophe Kamdem.

Une ascension saluée par ses camarades au regard de l’engagement de ce dernier voué à la cause de son parti et surtout de son leader. Bien connu des ses adversaires politiques d’en face, ces activités dans l’un des quartiers les plus populeux de la ville de Bafoussam ont poussé les jeunes de certaines sections de l’Ojrdpc de bousculer leurs leaders pour qu’ils copient cet exemple. « Je ne comprends pas comment un jeune d’un parti d’opposition, sans moyens financiers peut réussir à marquer les jeunes et les parents dans les quartiers et nos présidents restent indifférents. Non désormais nous n’allons pas nous laisser faire ».

 

 

Lors d’un meeting d’arrondissement dans la Commune de Bafoussam 3, William Dzokou avait annoncé une vaste campagne d’hygiène et de salubrité dans les quartiers populaires de la ville de Bafoussam. Illico presto ce jour, il avait reçu des aînés du parti, le matériel tel que pelles, brouettes, bottes et pics. C’est ainsi qu’autour de ce projet, plusieurs jeunes garçons et filles se sont engagés de mettre le quartier au petit soin. Jouissant d’un métier libéral, le jeune titulaire d’un master 2 en comptabilité, ne pense à aucun instant plier devant ses adversaires de l’Ojrdpc des trois sections de la Mifi qui voient en lui un potentiel conçurent  sur le terrain de la jeunesse.

 

Et le récent forum de la jeunesse organisé par le leader national du Mrc a édifié plusieurs jeunes dont ces jeunes pourront tirer des dividendes. En face des jeunes de l’Ojrdpc qui ont des privilèges devant les autorités administratives, chefs traditionnels, les vielles pontes du régime en place, élites et hommes d’affaires, qui parfois considèrent ces derniers comme différents des autres jeunesses.

Parmi, on compte certains qui sont simultanément président de section Ojrdpc, président du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (Cnjc), députés jeunes, anciens d’Eglise etc. Il suffit d’une petite idée pour qu’ils reçoivent des subventions aussi facilement comme ce fut le cas de décembre 2016, où ils reçu des mains du délégué permanent départemental du comité central du Rdpc de la Mifi la somme de  10 million pour offrir des dons en denrées alimentaires aux handicapés, au point d’offrir une bonne partie de ces dons au préfet de la Mifi qui  avait présidé la cérémonie.

Ils sont les jeunes plus en vue et les plus écoutés des autorités administratives, traditionnelles et même morales. C’est à coup sûr que durant les différentes campagnes électorales, que trio recevra des moyens financiers assez conséquents des mains du Pdg de Congelcam comme il a l’habitude de le faire à toutes les sections. C’est dire qu’ils n’iront pas des mains mortes, face à un William Dzokou qui n’aura que des mots pour tenter de convaincre ses concitoyens. Ce serait une fois de plus une occasion de mesurer le dégré de maturité de la jeunesse camerounaise du département de la Mifi, dont la majorité se bat au quotidien dans l’informel et sur les motos.

 

 

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here