Prévue le 05 juillet 2018,  la grève annoncée par les transporteurs routiers et interurbains n’aura pas lieu. L’information a été révélée par  Ibrahima Yaya,  Président National du Groupement des Transporteurs Terrestres du Cameroun (GTTC).

 

 

© Marcien Essimi l La Voix Des Décideurs – Dans un communiqué de presse datant du 29 juin 2018  Ibrahima Yaya, Président National du Groupement des Transporteurs Terrestres du Cameroun (GTTC), informe l’ensemble des transporteurs routiers et interurbains ainsi que l’opinion publique que le bureau exécutif le préavis de grève annoncée le 05 juillet 2018.

Ibrahima Yaya évoque les raisons de la suspension de ce préavis.  C’est « Suite aux engagements des ministres sectoriels sous la haute coordination du Premier Ministre Chef du Gouvernement à apporter des solutions à nos problèmes, et surtout du fait de la victoire que la grande famille du transport camerounais vient de remporter lors de l’assemblée générale constitutive de la Fédération des transports de la CEEAC à Libreville-Gabon (siège au Cameroun et l’élection d’IBRAHIMA YAYA au poste de président exécutif de la FETRANSCEEAC) ».

 

 

En relevant que  cette victoire a été « obtenue grâce aux très hauts appuis, conseils et assistance du Ministre Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République Son Excellence Samuel Ayolo Mvondo. »

La décision  « de la suspension par le bureau exécutif de notre préavis de grève prévue le 05 juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire National » vise à  donner au Gouvernement  camerounais « le temps de trouver des solutions pertinentes et définitives à nos préoccupations », souligne Ibrahima Yaya qui « invite par conséquent les transporteurs à vaquer à leurs occupations tout en continuant à dénoncer les abus dont ils seraient victimes ».

© Marcien Essimi l La Voix Des Décideurs l lavoixdesdecideurs@gmail.com

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.