Nouveau rebondissement dans le feuilleton du Brexit au Royaume-Uni : le ministre en charge du dossier a démissionné dans la nuit de dimanche à lundi. Un revirement qui fragilise la Première ministre britannique Theresa May.

 

 

Le ministre britannique en charge du Brexit David Davis a démissionné, dimanche 8 juillet. C’est un camouflet pour la Première ministre Theresa May qui pensait avoir obtenu les coudées franches pour négocier la future relation avec l’Union européenne.

La démission intervient deux jours après une réunion de Theresa May avec ses ministres, qui avait abouti à l’annonce d’un accord sur la volonté de maintenir une relation commerciale post-Brexit étroite avec l’UE.

C’est l’ancien ministre du Logement, Dominic Raab qui remplace David Davis. Ce dernier, âgé de 69 ans, eurosceptique convaincu, a estimé dans sa lettre de démission, publiée par Downing Street, que la voie suivie ne permettrait pas de délivrer ce pour quoi les Britanniques avaient voté.

“Au mieux, nous serons dans une position de faiblesse pour négocier” avec Bruxelles, a estimé ce vieux routier de la politique britannique, qui a été secrétaire d’État aux Affaires européennes de 1994 à 1997, avant de tenter de prendre la direction du Parti conservateur en 2005, échouant face à David Cameron.

 

 

.

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.