Proposé pour la médiation visant la fin de crise dite anglophone, Christopher Fomunyoh répond aux accusations faites contre sa personne.

 

Présenté par The Independent Observer comme « meilleur négociateur potentiel»,  Dr Christopher Fomunyoh  est prêt « à faire les efforts et les sacrifices nécessaires pour que la paix revienne aux deux régions anglophones troublées en particulier et à l’ensemble du Cameroun en général ».

 

 

L’auteur de “Le Cameroun de demain”,   ” serait prêt à servir de médiateur dans la crise anglophone s’il en avait l’opportunité”. selon The Independant Observer dans son édition n°133 parue en mi-mai dernier.

Hormis ses compétences en tant qu’expert en élections reconnues à l’échelle mondiale, le Dr. Fomunyoh est un humaniste et un acteur social bien connu tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays et qui, de par son action sociale conciliante, la sagacité de ses actes et paroles, se propose de prodiguer des conseils et donner des orientations susceptibles de mettre définitivement fin à la crise anglophone au Cameroun.

La crise en cours dans les régions anglophones depuis près de deux ans ne laisse aucun Camerounais indifférent, du fait des tueries en série ; que ce soit des personnes civiles ou des éléments des forces de sécurité, des enlèvements de personnalités et autres individus. Il s’agit en bref d’une situation asphyxiante sur le plan socioéconomique et qui, à terme, pourrait aboutir fort malheureusement à une crise sociale généralisée dans notre pays. Pour ne pas y arriver, il est encore temps pour non seulement les autorités camerounaises mais aussi tous les acteurs sociaux d’agir en faveur de la paix et éviter ce bain de sang qui ne peut que ralentir voire briser tous les efforts fournis jusque-là pour le développement socioéconomique de notre pays.

Un bâtisseur de paix

Voici qu’un Camerounais qui a acquis au fil des années une réputation de bâtisseur de paix et de négociateur dans des conflits reconnus non seulement par le monde occidental, mais aussi par les Africains et les Camerounais, le Dr. Christopher Fomunyoh, actuel Directeur du NDI(Institut National Démocratique) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Ses compétences en tant qu’expert en élections à l’échelle mondiale, et son action humanitaire reconnue de tous font dire qu’il peut jouer un rôle des plus déterminants dans l’optique de trouver un consensus à la crise actuelle.

Il est par ailleurs mentionné avec beaucoup de tendresse dans le Grand Nord où les activités sadiques de BokoHaram ont laissé de nombreuses familles dans le deuil et d’autres sans-abri ni de quoi se nourrir ou se vêtir. Il n’y a pas longtemps, Dr. Fomunyoh a assisté les familles endeuillées et de déplacés non seulement par les messages de réconfort, mais aussi par la fourniture de biens en vue de subvenir à leurs besoins primaires. Il leur a ainsi fait un important don de produits alimentaires et médicaux entre autres. Ceux de la région de l’Est se souviennent également de lui avec gratitude, car il est allé à leur secours dans des circonstances similaires à celles des victimes de BokoHaram.

Le consensus se construit

Laissant de côté les adeptes de la politisation et des analyses partisanes et abjectes, tout fait croire que le Dr. Fomunyoh, fort de ses compétences, ses qualités et sa réputation jugée très favorable dans tout le pays, peut jouer un rôle déterminant dans le processus de pacification des régions anglophones. La proposition reste à l’appréciation des autorités camerounaises, qui devraient associer des personnages tels que le Dr. Fomunyoh et bien d’autres à ces négociations que les Camerounais appellent de tous leurs vœux, en vue de la cessation des hostilités.

Dans un forum Whatsapp camerounais, un membre de la diaspora, autrefois détracteur de ce ressortissant du Nord-Ouest, écrit : « Notre frère Dr Chris Fomunyoh me semble être un interlocuteur privilégié afin que nous puissions débattre sereinement et aboutir ensemble a une solution commune.»

Intoxication

Faut-il  le rappeler. Certains médias plus ou moins à la solde du régime de Yaoundé n’hésitent pas à lui coller l’étiquette de l’un des organisateurs des revendications sécessionnistes. Face à cette intoxication, un autre membre  de ce forum réagit : « Ne perdons pas de vue que dans cette crise anglophone certains manipulateurs, sans doute pour neutraliser une éventuelle candidature du Dr Fomunyoh Christopher à la Présidentielle de 2018, le présentent à tort tantôt comme étant le candidat des américains tantôt comme étant un espion Americain de la CIA tantôt comme étant un terroriste armé par le milliardaire Georges Soros. » « Des voix comme celle de Luc Michel ou de mon ami Antoine Awana résonnent encore sur Afrique Média pour véhiculer cette fausse thèse et présenter la crise anglophone comme étant un montage impérialiste pour déstabiliser le Cameroun. D’où l’exigence du bon diagnostic sans noyer le poisson. Il est possible que certaines puissances occidentales veuillent tirer avantage pour exploiter cette crise à des fins géopolitiques. Mais il n’est pas exclu que le comportement de notre gouvernement favorise une telle immixtion dans nos affaires internes », observe cet intervenant.

Sortie de réserve sur le milliardaire Soros

Répondant à un internaute camerounais qui lui a posé des questions sur la crise dite anglophone de savoir : « qui est Soros? Quels sont vos rapports ? Quels sont vos liens avec la prééminence institutionnelle et diplomatique du Sénégal dans l’entreprise de déstabilisation du Cameroun en cours dans la crise anglophone ? », Dr Christopher Fomunyoh a déclaré : « Georges Soros est une personnalité bien connue à travers le monde. Chacun peut trouver des informations le concernant sur les espaces publiques comme ‘Google’ et ‘Wikipedia’ etc. Il est aussi présent sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, donc chacun peut lui poser directement ses questions. »

Il poursuit : « Je suis complètement perdu quand tu parles d’un plan de déstabilisation du pays à partir du Sénégal, etc. Je ne crois pas à cette hypothèse et je ne vois pas pourquoi le Sénégal, pays ami et Francophone, chercherait à déstabiliser notre pays en se servant de la population Anglophone du pays. Plus que perdu, je suis profondément attristé par ce genre de raisonnement qui salit gratuitement la réputation des personnalités assez respectées et, plus grave, empêche carrément un diagnostic effective de la crise en cours. Or, comment peut-on résoudre une crise si le diagnostic de départ est faux, à moins de dire aux gens qui se plaignent qu’en réalité, ils sont très bien dans leurs peaux et que les doléances soulevées sont des simples manigances du Sénégal et de Soros. Incroyable! »

Regarder les réalités en face

« Ma conviction est claire: la crise anglophone que traverse notre pays en ce moment émane des actes posés par nous-mêmes Camerounais. Aujourd’hui, elle est en train d’être aggravée devant nos yeux par d’autres actes ignobles et les paroles de haine que tiennent certains de nos propres compatriotes. J’espère que nous aurions le courage de regarder les réalités en face et aussi de faire une introspection sincère dans la recherche des solutions pour ne pas se laisser entraîner sur la voie facile de recherche de bouc émissaire inexistant », conclut-il.

L’espoir n’est pas perdu

Il est à noter que le Dr Fomunyoh était au pays au mois de mai dernier pour le deuil et les funérailles de son père. Et selon le journal “ The Independent Observer” publié depuis Bamenda, il y avait du monde dans son village natal de Guzang – Batibo pourtant situé dans une zone assez chaude. Même les témoins oculaires parti de Yaoundé, Douala, Bafoussam et d’autres régions du pays ont confirmé qu’aucun incident ne s’est produit, comme si de part et d’autres chacun voulait observer une trêve pour permettre à l’illustre compatriote d’enterrer son père et d’organiser les cérémonies traditionnelles y relevant en paix. Comme quoi, l’espoir n’est pas perdu, à condition de trouver des intermédiaires respectés et expérimentés.

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.