Ingérence française et Présidentielle 2018 au Cameroun : Emmanuel Macron donne Paul Biya vainqueur dans la précipitation

Le président de la République française a adressé une invitation à son homologue camerounais le 02 août  2018, pour qu’il prenne part au sommet sur la paix qui se tiendra à Paris au mois de novembre prochain. Une manière subtile pour le successeur de François Hollande d’indiquer que Paul Biya présidera aux destinées du Cameroun à cette période, quand on sait qu’une élection présidentielle est prévue avant le mois de novembre.

 

 

© Edimo, La Voix Des Décideurs – Entre Paris et Yaoundé, le ciel est décidément bleu. Les relations entre les deux Etats sont empruntes de convivialité. Après avoir invité le chef de l’Etat camerounais au One Planet Summit tenu le 12 décembre 2017 à Paris, le président français souhaite à nouveau compter Paul Biya parmi ses invités les 12 et 14 novembre prochain à l’occasion du Sommet sur la paix. L’on se souvient qu’il y a quelques jours, Emmanuel Macron a passé un coup de fil à son homologue camerounais. Des informations qui ont circulées, l’on retient qu’ils ont discuté de la crise dite anglophone et des questions relatives à la vie de la sous-région. Il était donc favorable à la mutualisation des efforts pour trouver des solutions définitives à la crise qui sévit dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Le 02 août dernier, les portes du Palais de l’Unité ont été ouvertes pour accueillir Gilles Thibault, l’Ambassadeur de France au Cameroun. Si la crise dite anglophone a été au menu des échanges, il reste que la principale information était relative à l’invitation que le président français a adressée à son homologue camerounais, pour qu’il prenne part au Sommet de Paris sur la Paix au mois de novembre prochain. Ce Sommet qui se tiendra au lendemain de la commémoration du centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale donnera l’occasion aux dirigeants du monde de réfléchir sur les conditions d’une paix durable.

Paul Biya est apprécié et même admiré à travers le monde pour son œuvre en faveur de la paix, sa préférence pour la résolution pacifique des conflits et sa pratique de la démocratie apaisée. L’invitation de Macron peut donc se comprendre dans le sens où Paul Biya en homme d’expérience, devra partager son vécu des crises et sa maîtrise de la pacification des relations avec les autres chefs d’Etat qui prendront part à ces assises.

Et ce ne sont pas des exemples sur la résolution pacifique des conflits qui manquent. Le conflit frontalier avec le voisin nigérian s’est achevé sous de bonnes auspices grâce à la clairvoyance du président Paul Biya. En interne, les villes mortes et soulèvements populaires des années 1990 se sont achevés dans un climat de paix. Malgré la persistance des attaques, le président Paul Biya, apôtre de la paix a montré sa détermination à garder les bras ouverts et démontré qu’il était un homme d’écoute et de dialogue depuis le début de la crise dite anglophone.

 

 

Et ce caractère d’homme politique pacifique qui plaide en faveur d’une éventuelle réélection du président Paul Biya, à en croire certains observateurs. Une réélection dont Emmanuel Macron semble apercevoir l’évidence. En effet, lui mieux que quiconque, sait qu’une élection présidentielle est prévue au Cameroun le 07 octobre prochain.

Mais, il prend l’engagement d’inviter Paul Biya au Sommet que son pays abrite juste après cette période. Une manière subtile pour lui de donner Paul Biya vainqueur. Il indique par-là que non seulement le candidat du Rassemblement démocratique du peuple camerounais est parti pour remporter son septième mandat, mais qu’à cette date, il aura déjà résolu la crise dite anglophone et pourra donc se présenter en apôtre de la paix, pour dispenser un cours magistral sur la résolution pacifique des conflits à ses homologues.

Reste donc à voir d’ici le 07 octobre 2018, si les Camerounais donneront raison au président français qui semble de plus en plus donner une sorte de caution morale à Paul Biya. Alors que les détracteurs du régime de Yaoundé pensaient voir une sorte de désamour et une rupture de bans entre les deux pays.

 

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.