Cameroun – Dernière heure : Les bureaux de vote ne seront plus installés dans les casernes militaires

A partir  du 7 octobre prochain 2018, les bureaux de vote seront désormais installés à l’extérieur des casernes militaires et des chefferies traditionnelles. L‘assurance a été faite par une voix très autorisée d’Elecam qui a souligné que l’organe en charge de l’organisation des élections  est déterminé relever le défi de la tenue , dans la sérénité, d’une élection présidentielle juste, transparente  et crédible au Cameroun.

 

 

Cette information a été révélée en exclusivité tôt ce matin du 25 août 2018 à La Voix Des Décideurs par une source bien introduite à l’Elecam. Et c’est  l’une des grandes décisions prises par le Conseil Electoral d’Elecam qui a tenu hier 24 août 2018 sa quatrième session de plein droit en vue de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

Si l’information n’est pas encore officielle, notre source nous apprend que, réunis à l’Hôtel Mont Fébé à Yaoundé, capitale politique du pays, les membres du Conseil Electoral ont aussi décidé de trancher le débat autour de l’implantation des bureaux dans les chefferies traditionnelles ayant été contestée ces derniers temps par l’opposition et les acteurs de la société civile.

« Les bureaux de vote vont sortir des casernes militaires et des chefferies traditionnelles. Ils seront installés à l’extérieur et à proximité de ces lieux», nous a soufflé notre informateur.

« Ces décisions fortes de cet organe indépendant en charge des élections au Cameroun, coiffé par son président Enow Abrams Egbe, ont tenu compte des multiples appels de tous acteurs de la scène politique camerounaise et internationale »,  commente notre source. En décidant de la présence des bureaux de vote hors des casernes militaires, le Président du Conseil Electoral Enow Abrams Egbe et les autres membres, soucieux de l’organisation d’une élection transparente et crédible,  n’ont pas  voulu «  punir  les populations riveraines » voulant exercer leur droit de vote.

 

 

Des missions annoncées à la diaspora

Etaient inscrits à l’ordre du jour de cette quatrième session le propos liminaire du Président du Conseil Électoral ; l’examen et l’adoption du projet de Résolution constatant la composition de la Commission Nationale de Recensement Général des Votes pour l’élection du Président de la République du 07 octobre 2018 ; les rapports de mission sur le terrain des Membres du Conseil Électoral du 08 au 22 août 2018 ; la présentation par le Directeur Général des Elections , Erik Essousse, du niveau des préparatifs de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018.

Le point sur la concertation nationale et l’adoption de la composition des commissions y afférentes et l’élaboration des projets de missions à la diaspora ont également au menu de cette session.

L’accès aux bureaux de vote est essentiel

Au sortir de cette le Président du Conseil Electoral a rassuré que « de toutes les dispositions prises pour que l’élection présidentielle se déroule dans la sérénité, la confiance et surtout conformément à la loi électorale ».

« Il y’a de nombreuses familles, des civils qui vivent dans les casernes. Il y a des écoles là-bas qui sont ouvertes à tout le monde », a déclaré le président du Conseil Electoral  hier à nos confrères de Afriknouvelles.info. « Ce qui est essentiel, c’est l’accès des populations dans les bureaux de vote », a-t-il conclut.

Voilà une nouvelle mesure qui montre que les mentalités évoluent au Cameroun et la culture de la démocratie se consolide aussi.

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.