Cameroun ›» La Caisse de Stabilisation de Prix des Hydrocarbures, un grand malade !

0
359

Cameroun : La Caisse de Stabilisation de Prix des Hydrocarbures, un grand malade

La Caisse de Stabilisation de Prix des Hydrocarbures souffre de discrimination, de mépris et de désinvolture.  Plusieurs employés crient à la marginalisation et aux abus de toutes sortes.

›»

Depuis le départ de Paul Elung Che de la Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures, des cris et de voix s’élèvent pour déplorer le traitement qui est désormais réservé à certains employés.   Un vent de tribalisme et une forte  odeur de rejet indisposent une grande partie du personnel. D’après une source bien introduite, la boîte présente des « relents sécessionnistes».

Rien à avoir avec le vivre ensemble prôné par le chef de l’Etat. Le climat n’est pas au beau fixe. Nos sources laissent entendre que les ressortissants des autres régions subissent actuellement le diktat de leurs frères du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui estimeraient que la maison leur appartient. Et du coup, l’on se pose la question de savoir, comment deux camps diamétralement opposés peuvent conduire à bon port une structure aussi névralgique de l’économie camerounaise.

 La même tendance à la discrimination s’est faite ressentir dans le choix des hommes et femmes de médias invités à la cérémonie de présentation des voeux de nouvel an au DG. Les journalistes d’expression française  disent eux aussi avoir subi la loi du terroir de certains de leurs confrères d’expression anglaise. Ces derniers avaient laissé entendre avec beaucoup de joie et de fierté qu’ils étaient en terrain conquis. Et ceci à la grande surprise des convives.

Dans le camp adverse, aucune de ces allégations n’est fondée. Les uns et autres font savoir que les problèmes enregistrés ont été rapidement réglés par le Directeur général. Lui qui a d’ailleurs fait dire une messe samedi 26 janvier dernier au Mont Fébe en guise de repentance, de retour au calme et à l’union fraternelle des cœurs.

Dans son discours prononcé à l’occasion de la présentation des vœux de nouvel an de son personnel, le Directeur général sans être clair sur ces problèmes qui minent la CSPH, a tenté de réconcilier son personnel. Le nouveau manager a promis mettre ce personnel au centre de ses préoccupations question de valoriser son  apport inestimable au sein de la structure.

Nous y reviendrons.

 

© La Voix Des Décideurs l  Editions du 30 Janvier 2019

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici