Interview Exclusive : La lobbyiste Marie Paule Angos parle de « Patriotes Indomptables »

0
4966

Interview Exclusive : La lobbyiste Marie Paule Angos parle de « Patriotes Indomptables »

La présidente co-fondatrice de cette association  trans-partisane et non-confessionnelle s’est confiée  à  nous  dans une interview exclusive. Cette dame de cœur entend rassembler au sein de cette plateforme les fils et les filles du Cameroun afin d’agir ensemble pour le développement du pays. A cœur ouvert avec cette dame de fer  qui  «rêve de voir la paix restaurée partout au Cameroun ».

 

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs.

Je suis Marie Paule Angos Nnanga, plus connue sous le pseudonyme de Marie Paule Paule dans les réseaux sociaux. Je suis une femme d’affaires, lobbyiste installée en Europe depuis une quinzaine d’années, je suis mère de trois magnifiques enfants.

Présidente, vous avez créé une association dénommée « Patriotes Indomptables » Que peut-on retenir de cette organisation ?

« Patriotes Indomptables » est une association trans-partisane, non-confessionnelle à but non lucratif. Elle a pour objectif de rassembler les fils et les filles du Cameroun autour d’une même table afin de deviser et d’agir ensemble pour le développement de ce beau pays. Elle agira essentiellement par une approche prospective, qui s’appuiera sur quatre leviers qui sont l’Education, la Culture, l’Economie et le bien-être social.

D’où vous est venue l’idée de créer l’association « Patriotes Indomptables » ?

Je crois que le besoin de créer un mouvement associatif pour moi, remonte aux attaques terroristes de Boko Haram et à l’éclatement de la crise dans le NOSO. Je me suis tenue pour l’unité de mon pays et j’ai de tout temps défendu les institutions de la République.

Après les dérives qui ont suivi le contentieux électoral, notamment les actions de sabotage des artistes dans la diaspora, j’ai décidé de passer de la parole à l’acte. Alors que proliféraient les mouvements de lutte patriotique, j’ai trouvé qu’il y avait un vide, il manquait quelque chose…Il fallait un mouvement qui sorte de la logique négative de lutte et du langage violent promue par certains…Il fallait les «Patriotes Indomptables» pour réunir de nouveau les Camerounais autour de la même table. On ne peut rien réaliser dans la division et  dans la violence. Si les Camerounais refusent de se parler, ils peuvent oublier l’émergence.

“Le Cameroun est tout ce que j’ai.  Je ne donnerai rien en échange de mon pays. “

Quels sont les objectifs ?

Notre objectif principal est de rassembler les camerounais de tous les bords politiques, de toutes les obédiences religieuses, de toutes les ethnies, autour d’un seul et unique dessein : développer le Cameroun. Cet objectif est bien entendu disséqué en quatre piliers qui ont été mentionnés plus haut.

Combien de membres comptez-vous dans vos rangs ?

Nous avons des milliers de membres déjà inscrits. Cela est notamment visible sur nos plateformes dans les réseaux sociaux avec notre page et notre groupe qui enregistrent tous les jours de nouveaux inscrits.

Nous savons que vous résidez à Paris, comment votre association se déploie-t-elle à travers le Cameroun ?

Vous savez qu’avec le taux de pénétration de l’Internet qui va sans cesse croissant dans notre pays, les distances sont désormais réduites. Nous avons une forte équipe implantée au Cameroun. C’est d’ailleurs ce qui nous a permis, d’organiser une conférence avec les femmes camerounaises le 5 mars dernier à Yaoundé, à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des Droits de la Femme. Nous sommes en train de nous implanter également dans les différentes régions et nous pourrons bientôt communiquer avec plus de précisions à ce sujet.

Il est important de redorer l’image du pays

Quels sont les projets de votre association dans un contexte où l’image du Cameroun est écornée sur la scène internationale ?

Il est important de redorer l’image du pays. Nos dirigeants doivent redoubler d’ardeur au travail. Mais souvenez-vous, je vous ai indiqué que nous avons une approche prospective. Celle-ci consiste à faire une analyse froide de la situation qui prévaut et ensuite trouver des solutions pour avancer. Nos actions en cours sont à deux niveaux : d’abord un ratissage large de toutes les sensibilités, ensuite la mise en place d’une plateforme d’expression de notre attachement à la patrie. Cela se fera en premier au travers de notre WEB TV baptisée « PATRIOTS TV » qui va bientôt être lancée.

Votre parcours peut paraître atypique, qu’est ce qui fait votre particularité ?

Eh bien ! Disons que j’ai un tel attachement à ce pays que les choses matérielles, financières, ou les agissements contre nature des humains n’ont jamais pu détruire le lien viscéral que j’ai avec ma patrie. Le Cameroun est tout ce que j’ai. Je ne donnerai rien en échange de mon pays. Plutôt je donnerai tout pour préserver l’unité dans la diversité, afin que chacun s’identifie à un pays en paix et prospère.

« Patriotes Indomptables » fera la différence

Parlez-nous de votre parcours de femme, comment vous organisez-vous entre vos casquettes de femme, de mère et d’entrepreneur social ?

Pour moi, la famille est sacrée ! J’aime les enfants en général, et bien entendu, j’aime mes enfants en particulier. Je n’ai aucune difficulté à concilier tous ces rôles et bien d’autres même d’ailleurs. Une bonne dose de discipline personnelle, une bonne hygiène de vie (je ne bois pas d’alcool, je ne fume pas, je suis méticuleuse sur mon alimentation) sont des recettes qui garantissent déjà le succès. Je suis convaincue que la femme est l’espoir du monde. C’est la raison pour laquelle vous pouvez être certain que « Patriotes Indomptables » fera la différence. L’entrepreneure sociale que je suis reste attachée aux valeurs qui se perdent aujourd’hui.

Quels sont vos projets personnels à court et à long terme ?

A court terme, achever la mise en place des « Patriotes Indomptables » dans le monde. A Moyen terme, mettre en œuvre mes projets structurants dans les domaines sensibles de notre économie au Cameroun. A long terme, réaliser mon rêve de doter chacune des régions de mon pays d’un complexe d’appui au développement.

En ce temps de crise quel est votre rêve pour le Cameroun ?

Je rêve de voir la paix restaurée partout, et les camerounais se parler à nouveau !

 

Interview realisée par Marcien Essimi

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici