Source photo: BAD

PIDA : Vers  la construction d’un port en eau profonde en Guinée grâce à la Bad

La Banque africaine de développement  (Bad) vient d’accorder un don de 2 millions de dollars pour étudier la faisabilité d’un projet de construction d’un port en eau profonde polyvalent. Ledit projet est inscrit au Plan d’Actions Prioritaires du Programme pour le Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA).

© La Voix Des Décideurs avec la Bad – Jeudi 30 mai 2019 au Petit palais de Conakry,  la Bad et le Ministère du Plan et du Développement Économique de Guinée ont procédé à la signature d’un accord de don portant sur une étude de faisabilité d’un projet de construction d’un Port en eau profonde polyvalent dans le nord-ouest du pays, pour un montant de deux millions de dollars américains.

C’était en présence de Abdoulaye Magassouba, ministre des Mines et de la Géologie ; de Mamadi Fofana, Directeur général de la Société Guinéenne du Patrimoine minier ; et  de Lamine Cissé, directeur de l’Agence Nationale de l’Aménagement des Infrastructures Minières (Agence d’exécution du projet).

Cet accord de don, signé par le bureau de la Banque en Guinée (COGN), provient du fonds spécial du mécanisme de financement de la préparation des projets d’infrastructures du NEPAD (FPPI-NEPAD). Il renforce ainsi le portefeuille actif de la Bad en Guinée pour un montant d’engagements d’environ 563 millions de dollars américains.

Gratitude de Conakry

Kanny Diallo, Ministre du Plan et du Développement Économique et gouverneure de la Banque pour la Guinée  n’a pas caché sa « profonde gratitude à l’égard de la Banque africaine de développement pour son appui constant aux efforts de redressement économique et social de la Guinée ».
La réalisation dudit projet, qui « est inscrit au Plan d’Actions Prioritaires du Programme pour le Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA) » selon les responsables de l’institution, va contribuer « au renforcement des bases matérielles nécessaires à la transformation structurelle de l’économie guinéenne, deuxième pilier stratégique du PNDES ».

Réalisation des activités préparatoires

« Ce projet de port en eau profonde polyvalent revêt une importance capitale pour l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest, en termes de densification des échanges intracommunautaires », souligne un communiqué de la Bad parvenu à rédaction de La Voix Des Décideurs.  « A cet effet, le financement servira à réaliser les activités préparatoires suivantes : l’identification formelle du site optimal pour l’aménagement d’un port en eau profonde dans le nord-ouest du pays ; la réalisation d’une étude de faisabilité technique, économique, financière et socio-environnementale de la construction du port ; l’élaboration de l’avant-projet sommaire de la future plateforme portuaire ; et la réalisation d’une étude d’impact environnemental et social du projet assortie de recommandations.» Précise ce document.

La Bad salue l’apport d’Africa50
Prenant la parole à Conakry, Léandre Bassolé, responsable-pays de la Banque en Guinée, a salué l’inestimable contribution d’Africa50 au financement des études de pré-faisabilité à travers un don de 250 000 dollars américains, et expliqué que «la réalisation de ce projet permettrait d’améliorer nettement la compétitivité de la Guinée dans le secteur des produits miniers, notamment la bauxite, et de réduire le coût d’exportation de l’ensemble  des produits minier ».

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici