Kazakhstan : Les questions économiques dominent l’élection présidentielle

0
3845
Source photo : Kazakh-tv.kz

Moins d’une semaine avant l’élections présidentielle au Kazakhstan, l’économie reste l’enjeu dominant pour les électeurs, d’après l’Institute for Eurasian Integration.

 

Ce pays d’Asie centrale riche en ressources pétrolières a fait d’énormes progrès en termes de revenu par habitant depuis qu’il a déclaré son indépendance de l’Union soviétique, et il vise à faire partie des 30 plus grandes économies mondiales d’ici 2050.

D’après le sondage, les sept candidats à la présidence ont fait de la future direction de l’économie la base de leur plateforme électorale. Lors du débat télévisé de la semaine dernière, Maulen Ashimbaev, représentant du président Kassym-Jomart Tokaïev, a discuté du programme économique du président.

« Dans cette optique, nous apporterons un soutien systémique aux entreprises nationales. Deuxièmement, nous soutiendrons les entreprises rurales et le complexe agroindustriel du pays. Troisièmement, nous nous attèlerons au développement du secteur financier. Quatrièmement, nous développerons l’infrastructure. »

« Premièrement, le programme vise à garantir la croissance économique du pays pour améliorer le bien-être de tous les Kazakhs », a déclaré Ashimbaev. « Dans cette optique, nous apporterons un soutien systémique aux entreprises nationales. Deuxièmement, nous soutiendrons les entreprises rurales et le complexe agroindustriel du pays. Troisièmement, nous nous attellerons au développement du secteur financier. Quatrièmement, nous développerons l’infrastructure. »

Le candidat communiste Zhambyl Ahmetbekov s’est félicité des liaisons infrastructurelles robustes établies par le gouvernement avec les pays voisins. « Nous nous félicitons du développement de l’Union économique eurasiatique et du projet “One Belt, One Road” (la nouvelle route de la soie). Aujourd’hui, les marchés de l’Union économique eurasiatique et de la Chine voisine sont ouverts à nos produits. Il s’agit là d’opportunités naturelles pour la croissance économique de notre pays. »

Dans le même temps, le politicien de l’opposition Amirzhan Kossanov s’est focalisé sur l’amélioration de la qualité de vie dans les villages. « Pour changer la situation dans les villages, il faut commencer par l’économie. Mon programme vise à exonérer d’impôt les PME qui ouvrent dans les villages pendant trois ans », a déclaré Kossanov. « Aujourd’hui, avec l’urbanisation, les gens vont s’installer dans les villes. Nous devons instaurer une situation économique qui incite les jeunes gens à retourner en milieu rural. »

Le gouvernement a déjà des plans en place pour créer environ un million d’emplois d’ici 2025 en apportant un soutien ciblé aux entrepreneurs ruraux.

Alors que les leaders du Kazakhstan se concentrent sur l’amélioration de l’économie, l’avenir semble effectivement prometteur pour ce pays d’Asie centrale. Le président Tokaïev en particulier a fait du secteur privé un domaine d’intérêt clé, avec des plans visant à en faire un contributeur majeur à la création d’emplois.

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici