Exploitation minière : Les nouveaux secrets du sous-sol séduisent les investisseurs

C’est dans la salle de conférence du  Ministère des Mines, de l’Industrie  et du Développement Technologique à Yaoundé, que Gabriel Dodo Ndoke a coordonné les échanges entre les investisseurs miniers et les hommes des médias sur les travaux préparatoires  de  la 3ème édition de la Conférence Internationale d’Investissement des mines et Exhibition du Cameroun (CIMEC) qui s’ouvre ce 02 septembre 2019.

La découverte des 300 nouveaux sites miniers  dévorent l’attention des investisseurs étrangers qui n’hésitent pas à manifester leur vive intention de s’implanter dans le pays.  Le Cameroun, de par les richesses actuelles de son  sol et  sous- sol, constitue désormais la nouvelle destination des projets miniers.

La  question a d’ailleurs nourrit les échanges entre le Ministre Gabriel Dodo Ndoke, les opérateurs du secteur minier, aux côtés de la presse. En bonne place ce jeudi 29 août 2019, dans la salle de conférence de de l’immeuble abritant les services du Ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique figurait l’un des principaux producteurs mondial de nickel, manganèse et alliages : le groupe Eramet.

Le dialogue s’inscrivait en prélude de la CIMEC qui se tiendra du 02 au 04 septembre 2019 au Palais des Congrès de Yaoundé. Les Volets évoqués portaient notamment sur les domaines de l’exploitation de la Bauxite de Minim Martap, de l’or du côté de l’Est, du cobalt et du manganèse à Lomié, du fer de Mballam, de l’exploitation de rutile à Akonolinga et bien d’autres.

Ces indices minéraux ont été retrouvés dans les régions de l’Est,  de l’Ouest, de l’Adamaoua,  du Nord et du Centre. Les richesses enfouis dans le  sous-sol de ces nouveaux sites sont très variées ; il s’agit notamment de l’or, du zinc, des terres rares, de l’uranium, du nickel, du rutile et du manganèse.

Pour le ministre en charge des mines, la 3ème édition de la CIMEC sera l’occasion pour le Cameroun, de présenter aux investisseurs directs étrangers venus de par  le monde, les résultats des travaux de levées géophysiques  aéroportés effectués par le PRECASEM pendant 05 ans pour un coût d’environ 60 000 000 de dollar ($60 000 000) avec l’appui de la Banque Mondiale.

Le CIMEC est à cet effet un cadre idoine pour porter le potentiel minier camerounais sur la toile afin d’attirer davantage les investisseurs. C’est en même temps un évènement très attendu par ces derniers qui mettront en avant leur expérience lors de ce grand rendez-vous.

James Castiau, Directeur Général de la société CAMALCO, manifeste son enthousiasme : « c’est une conférence que nous attendions depuis l’année passée déjà. C’est un grand pas en avant et comme Monsieur le Ministre l’a dit, cette fois ci, avec de nouvelles découvertes qui ont été faites, ça démontre vraiment que le Cameroun est une terre d’opportunité dans le secteur des mines ».

Cette rencontre verra la présence de plusieurs institutions minières. Il s’agit des sociétés minières de premier plan et des spécialistes des secteurs de l’exploitation minière, des responsables gouvernementaux et de la Banque Mondiale, des institutions financières, des compagnies d’assurance, des laboratoires et des sociétés de forage.

Plusieurs programmes seront au menu lors de cet évènement : des colloques, des conférences-débat, une foire d’exposition du savoir-faire des société minières, des industries connexes et autres partenaires ; des rencontres d’échanges entre les professionnels du secteur pour nouer des partenariats fructueux d’une part et rechercher des solutions pour soutenir le développement de l’industrie minière, qui constitue l’une des clés de voûte  de l’émergence du Cameroun d’autre part.

 

© Amandine Ngogang ǀ La Voix Des Décideurs

Exploitation minière  Exploitation minière Exploitation minière

 

Exploitation minière : Les nouveaux secrets du sous-sol séduisent les investisseurs

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici