Clovis Léopold Noudio à propos du Dialogue national : « Nous pensons que cette fois, Paul Biya sera compris »

 

 Le Président exécutif de l’Association des Journalistes Patriotes du Cameroun, Sa Majesté Clovis Léopold Noudio l’a déclaré le lundi 16 septembre 2019 à Yaoundé, lors de son assemblée générale extraordinaire en phase avec le  discours du Chef de l’Etat qui appelle au dialogue national.

 

©Amandine Ngogang »La voix Des Décideurs » Yaoundé – L’annonce du grand dialogue national par le Chef de l’Etat le 10 septembre 2019 fonde, selon certains acteurs de la communauté nationale de grands espoirs dans le processus de résolution de la crise dite anglophone. C’est à ce titre que s’est illustrée l’Association des Journalistes Patriotes du Cameroun (AJPC) lors de son assemblée générale extraordinaire qui soutient mordicus le dialogue convoqué à la fin du mois en cours. La solennité de ladite assise n’était plus à démontrer avec la présence notoire du représentant personnel de Ministre de la communication Sa Majesté Charles Atangana Manda et des représentants du sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé II et du Maire de la Commune de Yaoundé II.

Les journalistes patriotes n’ont sans doute pas manqué d’exprimer leur sentiment de reconnaissance à l’endroit des mesures prises par « Le père de la Nation » depuis la survenance de la crise dans le NOSO. Il est question notamment de l’arrêt des poursuites judiciaires des 289 personnes arrêtées pour des délits commis lors de cette crise ; de l’adresse d’une note de paix aux membres à l’endroit des groupes armés ayant conduit à la création d’un Comité de Désarmement de Démobilisation et de Réintégration ; du lancement d’un vaste plan d’assistance aux compatriotes éprouvés des régions du NOSO pour ne citer que ceux-là.

« Où est ce qu’on peut fonctionner quand il n’y a pas la paix ? (…) Nous journalistes patriotes, nous soutenons entièrement ce que le Chef de l’Etat a engagé. Pourquoi ? Parce que tout ce qu’il engage depuis le début de la crise anglophone, c’est dans le sens d’avoir la paix. Mais on a comme l’impression qu’il n’est pas compris. Nous pensons que cette fois ci, il sera compris ».

 

La recherche d’une paix durable dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays en proie aux violences des groupes armés a toujours été l’une des quêtes majeures de l’AJPC qui, au moment du lancement du Plan d’Action Humanitaire d’Urgence pour lesdites régions, a contribué à hauteur de 700 000 F CFA au terme d’une collecte de fonds organisée le 20 juillet 2018 au Palais des Congrès de Yaoundé.

« Le gouvernement est très conforté du sens de responsabilité de ces acteurs majeurs de la presse nationale ».

Sa Majesté Noudio Léopold Clovis, Président Exécutif de l’AJPC réitère cette intention aux micros des journalistes ; « Où est ce qu’on peut fonctionner quand il n’y a pas la paix ? (…) Nous journalistes patriotes, nous soutenons entièrement ce que le Chef de l’Etat a engagé. Pourquoi ? Parce que tout ce qu’il engage depuis le début de la crise anglophone, c’est dans le sens d’avoir la paix. Mais on a comme l’impression qu’il n’est pas compris. Nous pensons que cette fois ci, il sera compris ».

Charles Atangana Manda, représentant personnel du Ministre de la Communication,  est d’ailleurs  très satisfait du patriotisme élevé de ces acteurs du 4ème pouvoir : « Monsieur le Ministre de la Communication est très conforté du sens de responsabilité de ces acteurs majeurs de la presse nationale ».

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici