Solutions digitales et agriculture : Des entreprises occidentales à l’assaut du marché africain

Les entreprises françaises, hollandaises, belges et allemandes sont en conquête des débouchés pour les solutions digitales en Afrique. Constat a été fait au cours d’une mission de travail d’une délégation de l’Association Française de la Canne à Sucre ayant séjourné du 18 au 21 novembre 2018 au Cameroun.

 

Conduite par Benoît Coquelet, Président de l’Association Française de la Canne, cette délégation a animé des trois ateliers organisés par la SOMDIAA et la Société Sucrière du Cameroun.

Ayant pour thème : Agriculture : les solutions digitales sur le terrain », l’objectif de l’atelier est de faire un état des lieux des solutions digitales pouvant être accélérateur pour combler les écarts en termes de productivité. Il a été question de proposer, aux acteurs de l’industrie sucreière camerounaise, des alternatives qui leur feront gagner en temps.

Au cours des deux premières journées tenues du 19 au 20 novembre à Mbanjock localité située à 70 km de la capitale politique camerounaise, et de la troisième journée du 21 novembre, clôturée par le Ministre camerounais des Mines de l’Industrie et du Développement Technologique Gabriel DODO NDOKE en présence de celui du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana, des concepteurs, professionnels et développeurs de nouvelles technologies ont présenté de diverses solutions favorables aux ambitions agricoles.
Ont été présentés aux acteurs de l’industrie sucrière camerounaise, les systèmes de drone et d’imagerie par satellite, d’intelligence artificielle, de méthodes de prédiction de rendement, de topographie mais encore de cartographie des sols.

Bruno Pitou du Bureau Veritas a exposé sur « Comment aider les producteurs à dépenser moins et à obtenir des rendements supérieurs ? » Sommes-nous capables d’augmenter les volumes et d’améliorer la qualité en utilisant les mêmes ressources avec une base de coûts statistiques ? Enfin, comment évaluer et maitriser l’exposition aux risques? ».
Modeste Nana Agrix Tech a dévoilé une application développée par son entreprise tirant parti des avancées dans le domaine de l’intelligence artificielle pour équiper les petits agriculteurs africains de compétences. Troy J. Long a parlé de la plateforme de Valley 365 qui sera disponible le 1er Janvier 2020 et du partenariat avec Prospera pour transformer le Pivot d’irrigoation en machine de gestion complète des cultures.

Tom Davies de Case IH a abordé des opportunités qu’offre son entreprise pour aider à l’améliorer l’efficacité, les décisions de gestion et la durabilité dans la production de la canne à sucre. Jean-Marc Valet et Thomas Pitrat ont exposé sur la cartographie du sol haute résolution au service de l’agronome. Alexandre Weil et Martin Proffit de Precifield ont démontré que le scan de sol et l’utilisation de la plateforme myPrecifield peuvent accroitre la rentabilité des exploitations.

Eric Gontier et Laurent Tits de Vito ont montré comment l’image satellitaire est au service de l’agriculture. Lionel Le Mézo de Cirad a présenté la plateforme web Smart IS à travers quelques outils numériques pour l’agriculture. Ernesto Bastidas Obando de Eleaf a montré l’importance de la télédétection spatiale pour le développement de la Canne à sucre. Marie Joseph Lambert de Cybele Tech a Cybele Tech qui est une plateforme proposant des services permettant d’accroitre les connaissances en gestion et le suivi des différentes productions agricoles.

A cette occasion, le gouvernement camerounais par la voix de Gabriel DODO NDOKE a salué l’initiative des organisateurs. Selon le Ministre camerounais des Mines de l’Industrie et du Développement Technologique, ces solutions sont en droite ligne du Plan Directeur d’Industrialisation.

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici