C’est ce lundi dernier, 22 juin au siège de l’Assemblée Nationale en présence des sommités politiques que Luc Magloire Atangana l’a communiqué lors de son passage.

Connaissant les conséquences innombrables dans le cadre de la santé psychologique que pourrait apporter ces produits à long terme , le ministre du Commerce à juger nécessaire de mettre à table ce sujet.

En effet , par son discours , le ministre Luc Magloire Atangana nous laisse entendre que le gouvernement prenant ce sujet très à cœur envisage mettre sur pieds une stratégie économique qui permettrait de renforcer la taxation des alcools et tabac dans le but de limiter leur consommation.

Dans son discours le ministre a déclaré : ” Si vous voulez lutter contre la consommation abusive de produits du tabac , il est important de faire en sorte que les produits ne soient pas plus disponibles et plus abordables. Par exemple , le whisky et l’alcool, nous verrons comment nous pouvons renforcer la taxation pour rendre ces produits moins accessibles aux consommateurs, moins abordables pour les jeunes et les personnes défavorisés. Nous devons travailler de cette façon ” .

Toutefois , il est à noter que ce n’est pas la première que ce sujet est mentionné vue que , dans la loi des finances 2020 , le Cameroun a augmenté d’une certaine manière les impôts de 30% sur les cigares , les cigarettes et autres tabacs…

Manifestement tout ceci sera certainement mieux explicité lors de l’échange d’orientation budgétaire prévue pour l’occasion qui aura lieu dans les prochain jours.

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici