La visite a été faite par le ministre de l’Habitat et développement urbain  dans les localités de Dschang.


La visite des travaux réalisés, dans le cadre de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2021), par le Cameroun, a été le prétexte de la venue à Dschang, du ministre de l’Habitat et du développement urbain.
Célestine Ketcha Courtes, ministre de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU) a effectué une visite de travail d’une journée, dans la cité de Dschang. Le prétexte de cette sortie ministérielle a été de toucher du doigt les travaux de construction, dont la réalisation a été achevé il y a peu, par une entreprise étrangère.
….
Ces travaux concernent essentiellement des voies d’accès à des structures tels : des aires d’entrainement, des centres hospitaliers et des formations hôtelières. Leur réalisation a été une des conséquences du choix de Dschang, comme ville satellite de Bafoussam, dans le cadre de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2021), que le Cameroun accueillera et dont Bafoussam est l’un des stades officiels.
….
Après leur démarrage en septembre 2019, les travaux à exécuter ont été réceptionnés le 29 mai 2020, par les sectoriels compétents. Au cours de sa visite de travail, le vendredi 19 juin 2020, en compagnie du responsable de l’entreprise prestataire, de l’essentiel des autorités de la région de l’Ouest, ainsi que de celles du département de la Menoua, madame le MINHDU a fait le tour des ouvrages nouvellement réalisés, pour en apprécier la qualité.
C’est ainsi qu’elle s’est promenée dans des rues du centre urbain, à travers un circuit prédéfini et se superposant aux axes : rond-point de la gendarmerie/centre climatique ; montée rectorat/carrefour résidence du ministre Mbafou ; place des Fêtes/rond-point Mathias Djoumessi, passant par l’entrée du marché “A” ; carrefour MEZESS/maison du parti RDPC. A ces axes routiers, il convient d’ajouter les bretelles qui relient quelques-uns d’entre eux, à la grande route bitumée qui traverse la ville.
….
Après avoir constaté l’effectivité quantitative du travail fait, et avant de repartir pour Yaoundé, le MINHDU a recommandé au prestataire de procéder au marquage des voies, à travers la signalisation verticale et horizontale, pour des raisons évidentes de sécurité.
A Jacquis Kemleu, maire de la commune hôte, Célestine Ketcha Courtes a suggéré de « puiser de l’inspiration dans les travaux exécutés, dans la ville dont il est le premier magistrat, pour s’essayer à quelque chose dans le même sens, en fonction des moyens de sa commune… ».
Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici