Médiascopie : La radio Mekit 99.5 fm voit le jour à Yaoundé

En prélude au lancement officiel de ses programmes lundi 07 septembre 2020 au quartier Vieux Panier, son promoteur Jean Calvin Mebenga a tenu une conférence de presse  pour annoncer la naissance de ce nouveau-né à Yaoundé et préciser ce qui va faire sa particularité.

 

La Voix Des Décideurs –  L’univers médiatique camerounais vient de s’enrichir d’une nouvelle radio. MEKIT FM  pour ne pas la nommer est basée à Yaoundé, capitale politique du Cameroun. Elle  émet en fréquence de modulation 99.5.  Contrairement à d’autres radios de la ville qui sont plongées dans la généralité, Radio Mekit 99.5 fm a un caractère particulier. Le nouveau- né en question ne va s’occuper que du monde des affaires.  Son promoteur Jean Calvin Mebenga dit avoir les moyens de sa politique.

En  tant que journaliste, il  explique aux professionnels de la communication qu’il  a eu à rouler sa bosse dans la plupart des médias de la place. Radios, presse écrite et cybernétique, il  a constaté que la plupart traitent des  affaires en bribes. Pourtant,  c’est un volet qui peut bien être rentable.

C’est une opportunité que doivent saisir les  administrations publiques, les sociétés et entreprises  privées,  les opérateurs économiques, les commerçants, les opérateurs de téléphonie mobile et même le dernier paysans du village. Ce dernier  qui doit s’informer régulièrement sur l’activité économique. En effet, qui dit affaires dit économie, ce vaste secteur qu’il faille  valoriser pour le vendre si possible à l’étranger.

MEKIT FM au regard de son caractère à vocation commercial, ouvre  un large spectre de communication à tout ce beau monde et administrations pour se faire connaître, vanter leurs produits et projets, eux qui  la plupart de temps,  manquent d’espaces pour communiquer, communier avec les populations en matière d’affaires.

D’après le Chef de chaine cette radio, Désiré Francis Etoundi, il s’agit en fait d’accompagner les porteurs de projets, susciter l’esprit d’entreprenariat. Evitant toute concurrence, la radio Mekit 99.5 fm se veut le fleuron de la communication dans le monde des affaires.

Une équipe à la mesure des attentes

C’est un véritable casting qu’a opéré le Docteur Jean Calvin MEBENGA pour réussir dans son projet. Le personnel se recrute parmi les hommes et femmes s ayant flirté avec ou non des écoles de journalisme.  Ce que l’homme recherche, c’est la compétence. C’est-à-dire, être capable d’accomplir avec succès les différentes tâches. Le Chef de chaine, un vieil ami à lui dans le métier a un cahier de charge qu’il doit remplir sans fausse note.

Ce personnel  est réparti au sein des différents services. L’organigramme permet de voir qu’il y a un Directeur général, un chef de chaine, un service de l’information, un service des programmes, un service technique (piloté par un homme de Dieu), un service commercial et secrétariat-régis d’antenne.   En son sein, il y a un cabinet d’avocats. Le matériel  et appareillages sont selon le promoteur,   à la pointe de la technologie.

Des questions de journalistes sur la  présence d’un homme de Dieu  dans une radio d’affaires, de l’importance d’un cabinet d’avocats et de la nomination de son épouse comme Directrice générale,  des réponses claires et précises seront tour à tour apportées.

Pour le serviteur de Dieu (qui a gardé l’anonymat), les Saintes Ecritures disent que toute  œuvre humaine qui n’a pas Dieu comme fondation, est bâtie sur du sable mouvant. Elle sera emportée par le vent.  En effet, d’après lui si Dieu ne bâtit, celui qui le fait, travaille en vain. De l’autre côté, l’argent et l’or appartiennent à Dieu. Dans les relations patron-employés, la crainte de Dieu est indispensable surtout en termes de salaire et de rendement.

Sur le fait que son épouse  soit Directrice générale, le promoteur Jean Calvin MEBENGA fera comprendre que sa dulcinée est  une femme avec qui, il a fait le terrain. Elle maitrise mieux que tout autre sa vision.  Et enfin  sur l’importance d’un cabinet d’avocats au sein de la radio, Madame le Directeur général va rappeler que, toute chose fonctionne avec  la norme  observable erga omnes.   Les affaires étant délicates, il faut bien de temps en temps,  initier le personnel. C’est la norme qui encadre et régularise.  Il ne reste plus qu’à espérer que les fruits tiendront la promesse de fleurs.

 

© La Voix Des Décideurs  ► Jean Baptiste Bidima

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici