En lançant les activités  de la 18è édition de Vacances sans sida le 09 septembre 2020 aux siège des Synergies Africaines,  Alim Hayatou Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la santé publique en charge de la lutte contre les épidémies et les pandémies a insisté sur le respect des mesures barrières contre le Covid-19 tout en évitant d’être victime du Vih/Sida.

 

 

 « Vous pouvez vous protéger en restant en vie ». c’est le thème retenu cette année dans le cadre des manifestations de la 18è édition de Vacances sans Sida  lancée à Yaoundé par le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la santé publique en charge de la lutte contre les épidémies et les pandémies au Cameroun. Les activités vont s’étendre dans les 10 régions du pays. Pour la circonstance, 600 pères éducateurs et encadreurs sont mobilisés. Les principaux concernés par sont les jeunes de 14-24 ans plus touchés par la pandémie du sida. C’est la couche sociale la plus vulnérable face au VIH. Le constat fait état de 06 nouvelles infections sur 10 qui se produisent chez les jeunes. Les filles sont 09 fois plus touchées que les garçons.

Il revient donc aux pères éducateurs et encadreurs de sensibiliser davantage ces jeunes sur la dangerosité de cette maladie qui paralyse le système immunitaire, mettant ainsi l’être humain à la portée de toute autre infection opportuniste. Il s’agit également en cette période de vacances de sensibiliser ces jeunes sur les méfaits des infections sexuellement transmissibles. Face à la recrudescence de ces maladies, il s’avère nécessaire d’informer, d’éduquer, de sensibiliser et d’encourager les dépistages volontaires et surtout le retrait des résultats par les concernés.

 Spécificités

L’édition 2020 de Vacances sans Sida se tient dans un contexte dominé par la pandémie à coronavirus. Au regard du respect de mesures de distanciation sociale qui visent à limiter tout contact physique, les méthodes de travail ont été revues par Jean Stéphane Mbiatcha, Secrétaire Exécutif de Synergies Africaines. L’homme a privilégié le travail en ligne, l’utilisation du téléphone dans la sensibilisation.

Pour le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la santé publique en charge de la lutte contre les épidémies et pandémies au Cameroun, les jeunes devraient songer aux études. Pour ceux qui sont sexuellement actifs, il a recommandé le port du préservatif en cas de rapport douteux. Face au sida et au covid-19, l’on peut rester en vie en se protégeant et en respectant les mesures barrières édictées par le gouvernement  dans  la lutte contre cette peste du siècle. Les pères éducateurs et encadreurs ont donc été dotés d’un matériel approprié.

En rappel, Vacances sans Sida est une initiative de la Première Dame, Madame Chantal Biya, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, lancée en 2003. Elle vise la sensibilisation des jeunes par des jeunes pendant la période des vacances scolaires et universitaires pour combattre les IST et le VIH/SIDA.

 

 Jean Baptiste Bidima

 

 

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici