L’éditeur camerounais a été sacré par le jury du 36ème Festival international de la poésie (Trois-Rivières, Québec). Il remporte ainsi le « Prix international de poésie Fernando d’Almeida 2020 ».

La Voix Des Décideurs – C’est dans un communiqué de presse publié le 9 septembre 2020 que la nouvelle a été rendue publique. Jean Claude Awono est le lauréat du prestigieux prix qui consacre un auteur poète d’Afrique. À l’unanimité, le jury du 36ème Festival international de poésie (Trois-Rivières, Québec) a plébiscité l’impétrant.

Jean Claude Awono  en compétition contre 09 autres poètes de 03 pays du continent, leur a damé le pion.

Le patron des éditions Ifrikiya doit sa récompense à son engagement dans la production et la promotion en poésie. Sa forte implication dans diverses activités autour de la poésie et de ses acteurs a retenu l’attention du jury.

Trois critères militant à Trois-Rivières 

L’action de Jean Claude Awono, dans la poésie, est plurielle et multiforme. Dans la création des œuvres de l’esprit, son inspiration s’étend de ses publications personnelles à des publications collectives. Ses activités d’éditeur à Ifrikiya contribuent à éclore des talents nouveaux et de confirmer ceux déjà révélés. Ainsi, ses préfaces, soutiens à la parution et à la diffusion ont bénéficié à environ une cinquantaine de jeunes poètes.

Par ailleurs, Jean Claude Awono préside aux destinées du Festival international de poésie Festi7 de Yaoundé qu’il a fondé. Il occupe également d’importantes responsabilités au sein de la PEN Club du Cameroun.

Par sa présence dans divers festivals internationaux de poésie et salons internationaux du livre, il contribue au rayonnement du Cameroun. Un rayonnement que cet enseignant de lettres manifeste à travers d’importantes conférences portant sur la poésie camerounaise.

Le « Prix international de poésie Fernando d’Almeida », est en hommage au poète Camerouno – Béninois Fernando d’Almeida. Tous les deux ans, la distinction revient à un poète africain francophone qui réside en Afrique. Ce dernier devra avoir publié au moins trois recueils de poésie chez des éditeurs reconnus.

Du fait de la pandémie à corona virus, Jean Claude Awono n’a pas pu se rendre à ce Festival. Raison pour laquelle il recevra son prix en 2021, si la situation s’améliore.

Eric Martial NDJOMO E.

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici