Accueil Diplomatie Diplomatie : Hamidou Komidor Njimoluh alerte Yaoundé sur la situation de de vacuité...

Diplomatie : Hamidou Komidor Njimoluh alerte Yaoundé sur la situation de de vacuité à l’Ambassade du Cameroun à Brazzaville

Diplomatie : Hamidou Komidor Njimoluh alerte Yaoundé sur la situation de de vacuité à l’Ambassade du Cameroun à Brazzaville

  Dans une correspondance adressée au Ministre des Relations Extérieures du Cameroun  en circulation, le mercredi 14 octobre 2020, Hamidou Komidor Njimoluh , Ambassadeur sortant du Cameroun à Brazzaville alerte les autorités de Yaoundé sur la situation de vacuité qui se vit dans cette représentation diplomatique.

 

 

 

 

La Voix Des Décideurs – Après douze (12) années passées au poste d’Ambassadeur du Cameroun au Congo Brazzaville, Hamidou Komidor Njimoluh est nommé le 19 août 2020 par le Président de la République, Ambassadeur du Cameroun en Algérie.

Ce diplomate expérimenté, au regard de l’atmosphère qui règne, du vide et de la vacuité du personnel marquée par des abandons volontaires de postes, de personnels retraités et des cas de maladie permanents, Hamidou KOMIDOR NJIMOLUH a trouvé judicieux d’informer sa hiérarchie sur la situation réelle.

Des abandons volontaires de postes

De prime abord, après quelques mois d’absence de l’Ambassadeur pour cause de maladie, dès son retour, il remarque une situation managériale calamiteuse et des dérapages sans précédent de certains collaborateurs, malgré des rappels à l’ordre de la hiérarchie.

Il exprime cela au Ministre des Relations Extérieures comme suit : « Après mon séjour de maladie à Yaoundé, je suis revenu à Brazzaville le 31 août 2020. Malgré votre correspondance de mise en garde à M. BEYENE François Xavier, Ministre Conseiller près Ambacam Brazza suite à ses outrances managériales, ce proche collaborateur de l’Ambassadeur a préféré abandonner ses charges à l’Ambassade pendant près d’un mois et demi de ma présence, ce, malgré mes interpellations à son adresse ».

De même, « Monsieur MIMCHE Ibrahim, officier de police qui fait l’objet de ma note précédemment adressée à la présidence et ampliée au département, ayant appris que j’étais sur le point de rejoindre Brazzaville après ma guérison, a préféré disparaitre pour se rendre à Yaoundé où il rési de actuellement à la Briqueterie » relève Hamidou KOMIDOR NJIMOLUH.

Ambacam Brazza : une épicerie à ciel ouvert

Outre les abandons de postes par certains collaborateurs, d’autres brillent par des ragots et informations diffamatoires qui n’honorent pas l’image du Cameroun. En effet, le cas du Premier Secrétaire BONO NZENGOUE Serge est plus grave.

 

 

 

Non seulement il diffuse au sein de la communauté camerounaise du Congo des informations diffamatoires, il se prévaut le héros qui va sauver les Camerounais du Congo que d’après lui, l’ambassadeur sortant aurait abandonnés à leur triste sort. C’est à travers les journaux à gage et certains illuminés des réseaux sociaux, que le Premier Secrétaire opère en allégant que KOMIDOR NJIMOLUH « refuse de partir rejoindre mon poste, afin de lui laisser la place pour transformer l’Ambassade en une épicerie ».

En même temps, « Il est de notoriété ici que le Sieur BONDO avec son acolyte Madame MENVIENG Antoinette Secrétaire dactylo niveau Certificat d’Etudes Primaires et Elémentaires inscrite, dans la liste des retraites depuis 2007, monnayent les services de l’Etat aux usagers de l’Ambassade. Au passif de M. BONDO Serge le trafic de véhicules passant sous douanes, des fréquentations douteuses de truands et faux monnayeurs et penchant aux faux et à l’usage du faux. Il est connu des services congolais et ne saurait demeurer dans les dispositifs de l’Ambassade sans recyclage ailleurs » souligne Hamidou KOMIDOR NJIMOLUH. Ces deux personnes alimentent les intrigues au sein de l’Ambassade et dans les milieux des Camerounais.

Un personnel retraité et malade

L’Ambassade du Cameroun à Brazzaville est en manque de personnel.  Celui présent est, soit retraité, soit malade. Nous avons par exemple les cas de  Antoinette MENVIENG et du percepteur. En effet,  Antoinette MENVIENG Secrétaire dactylo niveau Certificat d’Etudes Primaires et Elémentaires est inscrite dans la liste des retraites depuis 2007.

 

 

Quant au Percepteur, cela fait plus de deux mois qu’il est malade et se trouve en soin permanent à Douala. « Son état de santé ne lui permet même plus d’apposer sa signature sur des chèques. Les précédents chèques ont été renvoyés par de clients de l’Ambassade, et les dettes de l’Ambassade s’accumulent, tout particulièrement les loyers de la résidence alors qu’il y a des provisions à cet effet » écrit l’Ambassadeur au Ministre des Relations extérieures.

Au regard de cette situation, KOMIDOR NJIMOLUH depuis son retour de maladie a travaillé uniquement avec les personnels recrutés sur place. Dans l’attente du nouvel Ambassadeur, il a suggéré à sa hiérarchie la désignation de certains directeurs qui pourraient assurer l’intérim.

 

© La Voix Des Décideurs Eric Nganang

 

 

Commentaires Facebook

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Election à la tête de l’Association Commune et Ville Unies du Cameroun : le maire de Wum, Dighambong Anthony Mvo annonce sa candidature

Election à la tête de l’Association Commune et Ville Unies du Cameroun : le maire de Wum, Dighambong Anthony Mvo annonce sa candidature    Le maire RDPC ...

Cameroun : Trois parlementaires  arment  la communauté éducative dans la Vallée du Ntem contre la Covid-19

Rentrée scolaire et lutte contre la covid-19 : trois parlementaires de la Vallée du Ntem  arment  la communauté éducative du département ► Les parlementaires de la...

Découvrez et soutenez Rhum Sanaga, 100% made in Cameroon, à la conquête du marché international

  Découvrez et soutenez  Rhum Sanaga, le premier rhum 100% made in Cameroon Rhum Sanaga est la première marque de rhum du Cameroun. Pendant des siècles, les...

Concours administratifs au Cameroun : Voici comment ça fonctionne

Concours administratifs au Cameroun : Voici comment ça fonctionne ►Les concours administratifs, au Cameroun, sont le résultat d’un itinéraire bien précis. Mais sait-on jamais comment...

Recent Comments

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email