Election à la tête de l’Association Commune et Ville Unies du Cameroun : le maire de Wum, Dighambong Anthony Mvo annonce sa candidature

 

 Le maire RDPC  de la Commune  de Wum dans la région du Nord-Ouest est candidat à l’élection du président national de l’Association Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC). Scrutin  annoncé les 2 et 3 novembre  prochain. Dighambong Anthony Mvo puisqu’il s’agit de lui, a annoncé sa candidature  ce 24 octobre 2020. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a donné à l’hôtel des Députés à Yaoundé.

 

 

La Voix Des Décideurs –  Devant les hommes et femmes de médias,  Dighambong Anthony Mvo a tenu à présenter ses motivations  et le projet de société qu’il a préparé pour l’association Communes et Villes Unies du Cameroun.  Etant natif du village Aghem-Wum dans le département de la Menchum, région du Nord-Ouest, le challenger   du maire Tamba de Yaoundé 7è  et du tout puissant  Président du Conseil d’administration de Camrail  du côté de l’Adamaoua, entend bien  remporter la victoire dans ce scrutin qui s’annonce compétitif  au regard du nombre de dossiers (05) déjà enregistrés.

Il compte pour cela sur l’expérience acquise à côté du président national sortant  Emile Andze Andze. Il compte aussi  sur sa capacité à ramener à la table des discussions ses frères  des deux régions  du Nord-Ouest et du Sud-ouest.  Parfaitement bilingue,  Dighambong Anthony Mvo envisage faire de l’association Communes et Villes unies du Cameroun, une entité dominée par la valorisation du Français et de l’anglais.

Dans ces objectifs, figurent  en bonne place, la consolidation de l’unité nationale et de la diversité culturelle « prescrite par le Président de la République, son Excellence Paul Biya » ; En tenant compte du statut spécial  des régions anglophones du pays,  Il promet  la production des documents de l’association dans les deux langues officielles, s’engage à être leader et non le patron des maires dans la conduite des affaires  des communes et villes du Cameroun.

L’on ne saurait occulter  ses ambitions  de moderniser les outils  d’information et de communication de CVUC  avec ses membres et partenaires afin de recueillir  de façon périodique leurs avis et leurs préoccupations , créer une base de données des élus locaux pour mieux utiliser  et valoriser leurs profils socioprofessionnels, renforcer la crédibilité des CVUC auprès de l’Etat et ceci, en développant avec  ce dernier des espaces périodiques de travail , des espaces qui vont permettre à l’association  de présenter ses préoccupations  dans des cadres bipartites  CVUC-Etat. C’est un véritable projet de société qui concilie ambitions et volonté d’apaisement de la crise socio- politique  dans les régions anglophones du pays.

 

 

Qui est le candidat Dighambong Anthony Mvo ?

Dighambong Anthony Mvo  est maire de la commune de Wum dans la région du Nord-Ouest.  Né le 17 juin 1970 à Aghem-Wum  département de la Menchum,  l’homme est titulaire d’une licence en physiques.  L’on comprend donc pourquoi il est à juste titre professeur de physiques.  Ce professeur des lycées d’enseignement général (Pleg) est aussi  un homme politique qui a enrichi son expérience  par de nombreuses formations  à travers le monde, notamment en Corée du Sud  en 2019 sur l’Administration locale en Afrique.

 

Lire aussi : Cameroun/ Chambre d’Agriculture : Le cimetière des fils de la régionale de l’Est

 

Dighambong Anthony Mvo   est membre du bureau politique national de l’Ojrdpc, membre de la délégation permanente départementale du Comité Central du Rdpc pour la Menchum, Président du comité scientifique et technique des CVUC durant les 05 dernières années.   Ses pairs reconnaissent en lui les qualités d’homme humble, expérimenté, dynamique et engagé : « C’est un grand rassembleur qui a de l’aura. Très écouté, il est à même de régler certaines situations au NOSO et dans les mairies. Son concours dans la résolution de cette crise pourrait être indispensable. Être à la tête de l’association CVUC serait un aout dans la résolution de la crise anglophone et surtout dans la mise en place du statut  spécial qui est reconnu à ses deux régions », a laissé entendre l’un de ses pairs.

 

© La Voix Des Décideurs ►Jean Baptiste Bidima

 

 

.

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici