Accident de Nomale: Une cabale contre Njoya Zakariaou

0
290

Accident de Nomale: Une cabale contre Njoya Zakariaou

Les réseaux sociaux et radio Balafon, émettant à Douala sur la fréquence 90.3, ont été mis à contribution pour déstabiliser ce serviteur de la République.

 

 

 

La Voix Des Décideurs – Depuis sa nomination comme Ministre délégué auprès du Ministre des Transports, le 04; janvier 2019, Njoya Zakariaou, vaillant patriote et grand serviteur est victime d’une cabale menée par des personnes tapis dans l’ombre. Grâce à sa loyauté il jouit d’une confiance de son patron direct, le Ministre Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè et évidemment celle de la plus haute hiérarchie.

De l’avis de ses collaborateurs, de ses collègues Ministres, mais surtout de son supérieur au Ministère des Transports, un Ministre délégué n’avait jamais été aussi loyal. On ne comprend pas du tout cette haine viscérale des adeptes du mal tapis dans l’ombre qui croient dur comme fer que l’actuel Ministre délégué auprès du Ministre des Transports n’est pas à sa place au sein du gouvernement, au point de lui coller l’accident de Nomale à Ndikinimeki qui a fait des dizaines de morts et plusieurs blessés graves sur la peau. Affirmations et autres allégations qui sans fondement viennent étaler le degré de jalousie que d’aucuns affichent par rapport à la position qu’occupe ce membre du gouvernement.

Après avoir essayé de le déstabiliser sans succès, ceux-là qui restent convaincus qu’en multipliant des manœuvres déstabilisatrices il sera éjecté du gouvernement se trompent. Que ceux qui le dénient le droit à l’existence et s’investissent à le nuire poursuivent leurs funestes desseins pendant que l’homme avance droits dans ses bottes, les yeux rivés vers le Cameroun de demain aux côtés du chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya. J’ai écouté comme à l’accoutumée l’émission matinale «Sacré Matin» sur radio Balafon, j’ai entendu des inepties pondus par un certain Moussa Njoya alias Ndjingou Blaise qui m’ont donné froid au dos. Aucune maîtrise du sujet. Je l’ai entendu présenter le Ministre délégué comme une cause directe des accidents au Cameroun, et singulièrement celui de Ndikinimeki, ignorant que le Ministre délégué n”est ni chauffeur ni responsable d’une quelconque agence de voyage.
Ce que Moussa Njoya alias Ndjingou Blaise sait et a refusé de dire sur les ondes de radio Balafon ce jour, est que le Ministre délégué auprès du Ministre des Transports à faciliter il y a quelques mois l’obtention des permis de conduire des mototaximens de catégorie A, après recyclage des candidats et tous les bénéficiaires de ce sésame ont bel et bien passé des textes.

 

 

 

Ce qu’il ne sais pas est que l’obtention du permis de catégorie D est conditionné par l’obtention des permis B et C, chacun ayant un écart d’une année, par des examens préalablement fixés par le Ministre des Transports. Question: Comment pourrait-on distribuer le permis D qui s’obstient deux ans après le permis B?

Selon nos sources dignes de foi, le Ministre Njoya Zakariaou, n’entretient aucune relation avec aucun des responsables d’Agence dans le Noun, encore moins avec celui d’Avenir Voyage du Noun.
Nul ne peut détruire la créature de Dieu. La cabale contre Njoya Zakariaou lancée sur radio Balafon par la marionnette des jaloux haineux tapis dans l’ombre, Moussa Njoya alias Ndjingou Blaise a un objectif majeur, l’affaiblir.

Lire aussi : Aquaculture au Cameroun : Le Docteur TAIGA parle des nouvelles mesures incitatives du gouvernement pour  booster le secteur

Njoya Zakariaou, collaborateur loyal
Serviteur dévoué, appliqué, ponctuel et assidu au travail, n’a jamais lorgné le bien d’autrui encore moins le fauteuil de Ministre, c’est une grâce. Son engagement au travail mérite pourtant une reconnaissance. A l’évidence ce digne fils du Noun est combattu par un groupuscule d’élites de son département d’origine qui n’ont de cesse à le calomnier. Ces derniers lui reproche d’être un patriote, un serviteur loyal, dévoué et appliqué.

Pour calomnier le Ministre Délégué, sieur Njoya Moussa alias Ndjingou Blaise s’est abreuvé à la source du commérage et des campagnes de dénigrement public par voie des bars et tontines du village, humiliant ainsi un homme intègre en manipulant l’opinion.

Dans son Noun Natal, Njoya
Zakariaou fait l’unanimité, il est aimé par la majorité. De l’avis de cette majorité, «NJOYA Zakariaou est l’une des rares élites qui aide tout le monde sans distinction de tribu ou de religion, son délateur doit des excuses au peuple Bamoun et particulièrement au Ministre délégué», a déclaré une élite de ce département que nous avons rencontré. Pour elle et bien d’autres encore, l’histoire retiendra que Njoya Zakariaou a écrit son nom dans le livre d’or du département du Noun après ceux des regrettés Fochive Jean et Mouchipou Seïdou.

 

Par Alex Koko

 

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici