Madame le ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille va procéder le 1er mars 2021 au lancement des manifestations de la 36è édition de la Journée Internationale de la Femme à Pouma dans le département de la Sanaga-Maritime, région du Littoral. Ce qui était jusque- là un mystère a été dévoilé le 24 février au cours de la 3è réunion préparatoire à la célébration du  08 mars prochain.

La 3è réunion préparatoire à la célébration de la Journée Internationale de la Femme au Cameroun s’est tenue à Yaoundé le 24 février 2021. Elargie aux partenaires, les travaux y relatifs étaient présidés par le Secrétaire général du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille. Ils  avaient pour objectif de recenser les activités de la semaine du 08 mars en vue de leur intégration au programme national  des festivités. Activités préparées par les associations d’encadrement des femmes, jeune filles-mères et enfants défavorisés.

L’occasion était propice pour le Secrétaire  général du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille (SG Minproff)  de dérouler les activités déjà à l’ordre du jour. L’on notera que les manifestations  de la Journée Internationale de la Femme au Cameroun seront lancées le  lundi, 1er mars  2021 dans la localité de Pouma par Marie Thérèse Abena Ondoa, le chef de ce département ministériel. C’est dans le département de la Sanaga-Maritime, région du Littoral.

Le reste du pays va prendre le relais après Pouma. A Yaoundé, il est prévu du 03 au 08 mars 2021, une foire exposition dans l’enceinte du Musée National. Benjamin Yene, responsable de l’organisation de cette foire n’a pas été avare en révélations. D’après lui, les installations au Musée National débutent le 02 mars, la cérémonie de lancement officiel de ladite foire est prévue le 03 mars. Le nombre de places est limité compte tenu des mesures barrières liées au covid-19. L’homme fait savoir que : « Les administrations ayant des produits ou des programmes à présenter et qui veulent participer à cette foire  sont priées de se  faire  enregistrer  au niveau des services centraux au bureau du budget(…). Les exposants individuels  ou associations sont priés de se faire enregistrer au niveau des délégations d’arrondissements du Minproff dans le département du Mfoundi ».

La Présidente du Comité d’organisation Nathalie Nguemba et par ailleurs Inspecteur générale au Minproff, a fait savoir que cette foire exposition est une occasion pour les femmes de montrer au public leur savoir-faire. Dans cet ordre d’idées, 08 filières ont été retenues : Textile, artisanat, Décoration, Transformation-agroalimentaire, Coiffure, Cosmétique, Produits agropastoraux et la pharmacopée.  Les meilleures recevront différents prix. L’on aura donc : le prix d’excellence covid-19 ; le prix d’excellence dédié au vivre-ensemble harmonieux ; le prix d’excellence du meilleur exposant par filière ; prix d’excellence du meilleur stand ; prix spécial du jury (qui va s’attarder sur   l’originalité, l’innovation et la créativité).

Egalement au menu pour l’instant, un espace de communication. 04 stands sont prévus à cet effet pour abriter les différents échanges, exposés et tables-rondes sur des thématiques liées à la gent féminine. Les travaux de ce 24 février ont permis d’enregistrer encore les activités  programmées par d’autres administrations publiques, privées et structures d’encadrement de la femme, des jeune filles-mères,  des enfants défavorisés et autres couches sociales vulnérables.

Il reste à signaler que  toutes les femmes attendent d’être fixées sur la tenue du défilé le 08 mars prochain au boulevard du 20 mai à Yaoundé et autres espaces de fêtes disséminés sur le triangle national.

Jean Baptiste Bidima

Commentaires Facebook
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici