Accueil >> Politique >> Administration >> Hommage aux Afro-américains : « JE, SOUSSIGNÉ DONALD J. TRUMP… »
Le président Trump a donné le coup d’envoi au Mois national de l’Histoire afro-américaine lors d’une réunion tenue à la Maison Blanche et à laquelle ont participé, entre autres, la conseillère Omarosa Manigault (à gauche), et Ben Carson (à droite), nommé au poste de secrétaire du département du Logement et du Développement. (© AP Images)

Hommage aux Afro-américains : « JE, SOUSSIGNÉ DONALD J. TRUMP… »

Le nouveau président américain Donald Trump, a rendu aux hommages aux Afro-américains dans une proclamation publiée et parvenue à notre rédaction via le département d’Etat américain. Une proclamation qui vient quelques jours après la décision du département du Trésor américain de frapper une pièce en or ornée du buste de ‘Lady Liberty’ noire représentée par une Afro-Américaine.

© Marcien Essimi │ La Voix Des Décideurs – Au cours d’une réunion à la Maison Blanche, le président américain Trump a donné le coup d’envoi au Mois national de l’Histoire afro-américaine.  Ont participé, entre autres, la conseillère Omarosa Manigault , et Ben Carson, nommé au poste de secrétaire du département du Logement et du Développement.

Il a signé cette proclamation ce Février qui, chaque année, est le Mois national de l’Histoire afro-américaine. Dans cette déclaration,  Donald Trump a marqué sa reconnaissance aux multiples contributions des Afro-Américains à l’Histoire des États-Unis.

Le texte intégral de la proclamation de Donald Trump pour rendre Hommage aux Afro-américains

 

« UNE PROCLAMATION

DU PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

En commémorant le Mois national de l’Histoire afro-américaine, nous rendons hommage à l’héritage et aux réalisations des Afro-Américains. Leurs contributions ont toujours fait partie intégrante de notre société, et l’Histoire des Afro-Américains reflète la résilience et l’esprit innovateur qui continuent de faire la grandeur de notre Nation.

Depuis des générations, les Afro-Américains personnifient les progrès communs de notre Nation. Par leur labeur, leur lutte et leurs actes de courage qui ont abattu les obstacles, ils ont fait de l’Amérique un endroit meilleur pour tous où vivre et travailler. Des femmes, telles Katherine Johnson, une pionnière de l’histoire de la conquête de l’espace dont les travaux ont aidé l’Amérique à gagner cette course, et Madam C.J. Walker, devenue l’une des femmes entrepreneures les plus prospères de son époque, ont ouvert la voie tant aux femmes qu’aux Afro-Américains dans leurs domaines respectifs. Robert Smalls, un homme né esclave, a fondé le premier système d’éducation publique obligatoire. Par la suite, il a été député à l’Assemblée législative de la Caroline du Sud, puis à la Chambre des représentants à Washington. La force de caractère et la détermination de ces hommes et femmes nous rappellent que notre Nation regorge de gens dont les contributions continuent de rendre notre pays plus fort et meilleur.

JE, SOUSSIGNÉ DONALD J. TRUMP, Président des États-Unis d’Amérique, en vertu de l’autorité que me confèrent la Constitution et le droit des États-Unis, proclame par la présente le mois de février 2017 Mois national de l’Histoire afro-américaine. J’appelle les pouvoirs publics, les enseignants, les bibliothécaires et tous les habitants des États-Unis à célébrer ce mois par des programmes, des cérémonies et des activités comme il se doit.

Cette année, le Mois de l’Histoire afro-américaine exige une réflexion de notre part sur le rôle essentiel de l’éducation dans l’Histoire des Afro-Américains. Il nous rappelle l’importance de l’enseignement et celle de penser aux nombreux rôles que les Afro-Américains ont joués dans la construction de ce pays et sa marche en avant. Le thème de cette année nous appelle également à renouveler notre volonté d’œuvrer pour que tous les enfants de ce pays aient accès à des opportunités éducatives de qualité, à même de leur fournir les compétences, les expériences, les relations et les qualifications qui pourront leur donner le moyen de marcher dans le sillon de gens comme Katherine Johnson, Madam C.J. Walker et Robert Smalls.

Tandis que nous progressons sur la voie menant à un pays plus fort et plus uni, que cette commémoration du Mois de l’Histoire afro-américaine nous rappelle la nécessité d’un dialogue constructif et d’un attachement à une action collective qui inspire et fortifie, et qu’elle nous rappelle aussi la force, l’ingéniosité et la persévérance qui seront exigées de nous dans les années à venir.

C’EST POURQUOI JE, SOUSSIGNÉ DONALD J. TRUMP, Président des États-Unis d’Amérique, en vertu de l’autorité que me confèrent la Constitution et le droit des États-Unis, proclame par la présente le mois de février 2017 Mois national de l’Histoire afro-américaine. J’appelle les pouvoirs publics, les enseignants, les bibliothécaires et tous les habitants des États-Unis à célébrer ce mois par des programmes, des cérémonies et des activités comme il se doit.

EN FOI DE QUOI, j’ai apposé ma signature en ce premier jour de février de l’an de grâce deux mille dix-sept, deux cent quarante-et-unième année de l’indépendance des États-Unis d’Amérique.

 

DONALD J. TRUMP »

Notifications

Cameroun: 04 mercenaires de la « Southern Cameroons Defence Force » arrêtés avec des armés sophistiquées par les forces de Sécurité dans le Nord-Ouest

Selon nos sources, les dynamiques Forces de Sécurité  camerounaises ont interpellé dans la nuit du …

Laisser un commentaire

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :