Exclu de la course présidentielle, François Fillon poursuit le combat contre ceux qui l’auraient empêché de poursuivre la course électorale. Il a ainsi porté plainte contre Le Canard enchaîné pour la publication de fausses informations à son propos.

François Fillon, candidat malheureux du parti Les Républicains au premier tour de la présidentielle, a porté plainte contre l’hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné, qui avait mentionné dans un article paru le 12 avril les emplois fictifs présumés de sa famille. Le Parquet de Paris a ouvert une enquête, informe ce mardi l’agence AFP, se référant à une source judiciaire.

Comme le précise la source, la plainte est fondée sur l’article L97 du code électoral, qui réprime la propagation « de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manœuvres frauduleuses », ayant pour effet de détourner « des suffrages ».

La famille Fillon s’est retrouvée au cœur d’un scandale depuis la publication par le Canard enchaîné d’informations sur des emplois présumés fictifs dont auraient profité son épouse Penelope et leurs enfants. Le 14 mars, François Fillon a été mis en examen dans le cadre de l’affaire de détournement de fonds publics liée aux emplois fictifs de membres de sa famille. L’ancien Premier ministre a rejeté toutes les accusations et a demandé de laisser son épouse en dehors du débat politique. Il a alors estimé qu’il s’agissait d’« un coup d’État institutionnel » contre sa candidature à la présidentielle.

Dans la foulée de ces événements, François Fillon a accusé le Président français François Hollande d’être impliqué dans les fuites sur ses affaires et de chercher à l’éliminer en tant que candidat. Il a en outre dénoncé l’existence d’un « cabinet noir » à l’Élysée.

Source:  sputniknews.com

[ads1]
Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here