Accueil >> Afrique >> Un grand nom de la scène afro-jazz internationale chante pour les enfants de la rue du monde entier

Un grand nom de la scène afro-jazz internationale chante pour les enfants de la rue du monde entier

L’Ambassadeur national du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Gino Sitson a présenté le 26 mai 2017 au Cameroun, l’album intitulé « D’un souffle commun », enregistré avec des enfants de la rue de Yaoundé.

© Rédaction ǀ La Voix Des Décideurs – Au Cameroun, en 2015, plus de 1.500 jeunes sans abri vivent actuellement dans la seule ville de Yaoundé selon une estimation du Foyer de l’Espérance.

Les statistiques de l’Institut National de la Statistique font état de ce qu’en 2009, 36,1% de jeunes sans abri de la ville de Yaoundé avaient moins de 18 ans. Selon cette structure, les enfants de la rue sont exposés à des conditions de vie extrêmes : maladies, stigmatisation, violence, marginalisation, et mort. Insécurité et pauvreté frappent durement cette catégorie d’enfants : 54,9% d’entre eux déclarent craindre l’insécurité et 31,9% affirment n’avoir aucune source de revenu. Plus d’un enfant de la rue sur 3 (36,1%) n’a pas d’acte de naissance. Leur insertion socio-professionnelle reste, de ce fait, problématique.

Au niveau international, le nombre exact d’enfants de la rue dans le monde atteindrait plusieurs dizaines de millions, et selon certaines estimations, jusqu’à 100 millions. Il est probable que leur nombre augmente à mesure que la population du monde grimpe et que l’urbanisation progresse.

Voilà quelques statistiques et faits relayés par l’Unicef qui ne sont qu’une peinture sombre de l’ampleur du phénomène des enfants de la rue.

Et pour bouleverser cette tendance, l’artiste Franco-américain d’origine camerounaise, est engagé aux côtés de l’UNICEF pour la promotion des droits des enfants, notamment la défense la cause de ceux de la rue. C’est pourquoi il a dédié son septième album «Body & Voice» à ces enfants délaissés  du Cameroun et du monde entier, en plaidant pour leur réinsertion sociale.

Le 26 mai 2017, l’album a été présenté au public  à travers deux évènements dont une conférence de presse organisée dans la salle des conférences du Bureau de l’UNICEF à Yaoundé et un mini concert et dîner de gala au cours duquel le CD a été vendu au profit du Foyer de l’Espérance pour soutenir les efforts de réinsertion sociale des enfants de la rue.

De la musique pour valoriser les talents des parias

Pour mémoire, Sitson a animé  en décembre 2016 des  ateliers de chant et enregistré avec des enfants du  Foyer de l’Espérance de Yaoundé deux titres: « D’un souffle commun » et « Sing». Des œuvres qui valorisent les talents de ces enfants marginalisés par la société.

Le nouvel album BODY & VOICE est un florilège de seize titres enregistrés au cours des vingt dernières années par cet artiste prolifique. Ça production est une  activité rentrant dans le cadre des actions de plaidoyer que l’UNICEF Cameroun mène pour mobiliser la communauté nationale et faire prendre conscience de ce phénomène.

Déterminée à redonner confiance aux enfants de la rue et leur permettre de rêver, L’UNICEF a accompagné le Gouvernement du Cameroun dans l’élaboration du document de politique nationale de protection de l’enfant au Cameroun.

 

 

Notifications

Sweet Art’frika lance bientôt le projet « The Movement Africa »

Du 11 au 20 aout 2017, l’association Sweet Art’frica, en collaboration avec un collectif des …

Laisser un commentaire

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :